Municipales : Auxerre Ecologie surfe sur le souffle euphorisant de la vague verte des Européennes…

« Créer de nouvelles solutions environnementales en connexion avec l’économie intègre le programme d’Auxerre Ecologie 2020 et de ses leaders charismatiques, Maud NAVARRE et Denis ROYCOURT. Ces derniers ont reçu le soutien de Julien BAYOU, porte-parole national d’Europe Ecologie Les Verts (à gauche), de passage à Auxerre cette semaine…Avec un zeste d’humour grâce au clin d’œil envoyé à Greta THUNBERG lors de la séance photo ! ». « Créer de nouvelles solutions environnementales en connexion avec l’économie intègre le programme d’Auxerre Ecologie 2020 et de ses leaders charismatiques, Maud NAVARRE et Denis ROYCOURT. Ces derniers ont reçu le soutien de Julien BAYOU, porte-parole national d’Europe Ecologie Les Verts (à gauche), de passage à Auxerre cette semaine…Avec un zeste d’humour grâce au clin d’œil envoyé à Greta THUNBERG lors de la séance photo ! ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Ils sont toujours sur leur petit nuage de lendemain de réussite électorale, les représentants du mouvement écologiste ! Observant que bon nombre de leurs concitoyens, toutes obédiences confondues, s’intéressent de plus en plus à leurs propositions favorables à la sauvegarde de l’environnement et à l’amélioration de la qualité de vie, leurs leaders charismatiques se lancent dans la course des municipales avec la ferme intention de les gagner ! Que l’on ne s’y trompe pas : le ticket Maud NAVARRE/Denis ROYCOURT, soutenu par le porte-parole national d’EELV Julien BAYOU, se projette d’ores et déjà sur le second tour…

AUXERRE : Face à l’urgence, il faut agir ! Fort de ce postulat, le programme Auxerre Ecologie 2020 n’a donc pas tardé à se déclarer dans l’âpre course des municipales. Avec la volonté farouche d’y jouer les premiers rôles.

Les chefs de file de ce collectif qui se construit très loin des accords d’appareil habituels et des luttes partisanes belliqueuses, ont reçu le soutien officiel du porte-parole national d’Europe Ecologie Les Verts, Julien BAYOU. En visite dans la préfecture de l’Yonne, ce dernier est venu apporter sa bénédiction au duo paritaire qui pilote les opérations ; c’est-à-dire Maud NAVARRE et son corollaire à la Ville d’Auxerre car, ils en sont tous deux des élus, Denis ROYCOURT.

Le tandem souhaite tracer sa voie auprès des Auxerrois ouverts à leurs propositions. Et celles-ci sont nombreuses, on s’en doute, sur dans le domaine de la protection environnementale.

« Nous, ce que nous portons, explique Maud NAVARRE, c’est un vrai projet durable qui soit positif pour Auxerre ! ».

Un concept stratégique qui serait par ailleurs placé sous le prisme de la co-construction. Soit de manière directe et participative avec les habitants eux-mêmes de l’agglomération.

Décochant au passage une flèche dont l’exécutif en place est le cœur de cible (« nous constatons une réelle usure dans la manière de pratiquer la politique dans la ville »), le ticket écologiste s’ancre davantage dans l’exercice de la concertation. Un premier happening a eu lieu au pied de la statue de Cadet-Rouselle, permettant de dévoiler les lignes directrices du programme de campagne.

« On sent que les Auxerrois veulent vraiment faire un bout de chemin à nos côtés, précise Denis ROYCOURT. Notre discours touche toutes les strates de la population : que ce soit les personnes qui vivent dans les quartiers périphériques de la ville comme les jeunes. C’est pourquoi nous avons décidé de construire avec méthode une liste citoyenne, ouverte à celles et ceux qui se reconnaissent dans nos valeurs… ».

 

 

Le principe vertueux de la démocratie continue…

 

Dans ce grand brassage d’idées, y aurait-il beaucoup à attendre de ce programme qui se bâtit au quotidien ?

Indéniablement, oui ! Il s’agit de redorer le blason du mot politique à l’état brut : « politis » tel que le définissaient jadis les élites de la Grèce antique. En étant élu par le peuple pour servir le peuple…

L’écologie n’est plus à la marge de la société. Il est donc enfin révolu le temps où le pionner René DUMONT faisait campagne aux présidentielles en 1974, affublé de son pull-over rouge et de ses idéologies un brin utopiques qui ne firent guère recette auprès de l’opinion publique.

Aujourd’hui, la société est confrontée à d’autres problématiques autour de la mobilité, des déplacements en ville, de la rénovation thermique, du manger bio et de l’équilibre entre justice sociale et transition écologique.

Signe des temps, les arguties économiques intègrent aussi le sabir de nos représentants écologistes locaux.

« Opter pour l’adoption de solutions environnementales, c’est aussi créer de l’emploi et des entreprises, souligne Denis ROYCOURT qui en sait quelque chose sur le sujet, lui qui est l’une des chevilles ouvrières du futur Pôle Environnemental devant être opérationnel à Auxerre d’ici la fin de l’année. De nombreux secteurs inhérents au développement durable (transport, énergie, bâtiment, isolation…) vont être pourvoyeurs de nouvelles fonctions professionnelles dans les années à venir… ».

 

 

« On ne raisonne pas sur un poste à pourvoir mais sur un raisonnement territorial… »

 

Exit la niche écologique d’autrefois avec ses relents de ringardise et son côté gentiment décalé. Désormais, le sillon se trace de manière indélébile dans chaque pore de la peau de nos concitoyens, avides d’altruisme protectionniste en faveur de la nature.

Les écologistes progressent de l’avant alors que d’autres tergiversent encore sur le nombre de représentants qu’ils pourraient espérer sur telle ou telle liste plus politicienne afin de respecter les équilibres des partis.

« On ne raisonne pas sur un poste à pourvoir en fonction de nos appétences, lâche tout de go Maud NAVARRE, mais bel et bien sur un raisonnement territorial au service d’un tout : améliorer la qualité de vivre à Auxerre et de son agglomération… ».

Désireux de donner une nouvelle dynamique aux conseils de quartier en leur conférant davantage de moyens consultatifs, s’appuyant sur des référendums citoyens, les leaders d’Auxerre Ecologie 2020 ont envie de fournir des leviers d’expression à la population.

Afin de n’oublier personne dans ce vaste projet constructif qui se préfigure à longue échéance si, demain, la liste entrevoit le Graal victorieux du succès…

 

 

Bannière droite accueil
Bannière footer