Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
banque_populaire_bfc.png
logo-edf-site.jpg
logo-cm.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cm.jpg

Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI : « une Puisaye-Forterre forte doit susciter l’intérêt de tous ! »

« Un territoire fort et attractif suscite de l’intérêt auprès des investisseurs et des partenaires économiques. Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, président de la Communauté de communes, a rappelé les enjeux qui attendent la Puisaye-Forterre lors de la clôture des Entretiens de Champignelles. Face aux élus, il a encouragé ses pairs à travailler en symbiose à la réussite et à la pérennité du territoire et de son développement… ». « Un territoire fort et attractif suscite de l’intérêt auprès des investisseurs et des partenaires économiques. Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, président de la Communauté de communes, a rappelé les enjeux qui attendent la Puisaye-Forterre lors de la clôture des Entretiens de Champignelles. Face aux élus, il a encouragé ses pairs à travailler en symbiose à la réussite et à la pérennité du territoire et de son développement… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Profitant de la clôture des 29èmes « Entretiens de Champignelles » pour s’y exprimer devant les élus, le président de la Communauté de communes, Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, a exhorté ces derniers à travailler en étroite osmose et de manière fédératrice dans l’intérêt de ce territoire. En s’appropriant ses diverses potentialités, tout en privilégiant le maintien de l’unité et du bien vivre ensemble…

CHAMPIGNELLES : Politique de santé, développement économique, circuits de proximité, filière bois, tourisme, aménagement du territoire, culture, enfance et jeunesse…la liste des défis à relever afin d’optimiser le bien-être des 36 000 administrés qui résident en Puisaye-Forterre est exhaustive.

Sans procéder stricto sensu à un inventaire à la Prévert, le président de la Communauté de communes, Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, a choisi néanmoins de balayer large durant son exercice oratoire. Il s’est référé à de nombreux exemples, des priorités concrètes vers lesquelles les élus de ce territoire doivent s’engouffrer.

« La Puisaye-Forterre, nous la vivons et nous l’aimons tous : ce doit une être une passion ! ». Partageant son enthousiasme communicatif auprès de son auditoire, l’élu Les Républicains a réaffirmé sa volonté d’être un rassembleur.

« Notre territoire a été trop longtemps délaissé sans toujours saisir toutes les opportunités, concède-t-il, or, si nous voulons aujourd’hui faire venir des médecins, des entrepreneurs ou simplement conserver nos acteurs économiques, il nous faut investir ».

Etre dans une perpétuelle action

Puis, l’homme politique de renchérir : « certains répètent qu’il ne faut pas faire de dépense supplémentaire au risque d’augmenter la pression fiscale. Je suis d’accord avec cet argument. Pour autant, comment renforcer notre attractivité, celle-ci représente une condition non seulement nécessaire mais impérative, et assurer notre développement ? ».

Martelant que les ruraux avaient, eux-aussi, le droit de bénéficier de services et d’infrastructures de qualité, Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI souhaite la présence d’un territoire fort et dynamique, suscitant la convergence d’intérêt d’éventuels investisseurs et partenaires économiques.

« L’aménagement du territoire et son équilibre nécessitent que chacun d’entre vous trouve dans les décisions de l’intercommunalité un vrai projet équitable. L’attractivité de notre communauté en dépend… ».

Expliquant que la création de richesse était fondamentale pour assurer un essor pérenne à ce territoire, l’élu Icaunais pointa ensuite du doigt le besoin d’être pourvu de services et d’infrastructures à la mesure des attentes des concitoyens et de leurs ambitions.

milieu articles

Le cap est fixé : il faut le tenir !

Au sein de l’intercommunalité, de grandes décisions ont déjà été prises à une large majorité après débat et concertation depuis dix-huit mois. Des décisions qui permettent aujourd’hui de construire cette collectivité de 36 000 habitants.

« C’est une échelle incomparable à celle, beaucoup plus modeste que nous connaissions précédemment, devait-il préciser.

Citant la parole du poète de CHAMFORT (« les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu »), Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI a également salué le travail de Jacques GILET, fondateur et président actuel de l’association des Entretiens de Champignelles. Tout en émettant une suggestion.

« Je souhaite que la Communauté soit invitée à ces travaux et soit intégrée à la vie de cette structure. De par ses compétences, notre organisme est un acteur incontournable de la vie politique du territoire… ».

Espérant que chacun des élus puisse poursuivre l’œuvre de cette association dont l’unique objectif demeure leur formation, le président de Puisaye-Forterre a émis l’idée que des déplacements en France, comme ce fut le cas par le passé en Balagne, soient privilégiés à l’avenir. Se remémorant ainsi la qualité des échanges qu’il avait eus avec les élus corses.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil