Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg

Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cm.jpg

Valérie LEUGER-DORANGE/Clarisse QUENTIN, deux élues de l'Yonne « Libres ! » d’agir pour incarner le renouveau de la droite…

« Valérie LEUGER-DORANGE et Clarisse QUENTIN, les nouvelles duettistes de la droite sociale et modérée dans l’Yonne convertiront-elles leurs ralliements à Valérie PECRESSE en un ticket gagnant à moyenne échéance sur l’Yonne ? Les deux élues ne divorcent pas de leur famille originelle : elles lui offrent une alternative humaniste afin de réinventer la fermeté du logiciel régalien sans être populistes et démagogues pour éviter toute dérive droitière du parti des Républicains... ». « Valérie LEUGER-DORANGE et Clarisse QUENTIN, les nouvelles duettistes de la droite sociale et modérée dans l’Yonne convertiront-elles leurs ralliements à Valérie PECRESSE en un ticket gagnant à moyenne échéance sur l’Yonne ? Les deux élues ne divorcent pas de leur famille originelle : elles lui offrent une alternative humaniste afin de réinventer la fermeté du logiciel régalien sans être populistes et démagogues pour éviter toute dérive droitière du parti des Républicains... ». Crédits Photos : Libres ! et Thierry BRET.

Principale opposante de Laurent WAUQUIEZ, fustigeant la pratique de certaines dérives parfois trop droitières au sein de sa famille politique, Les Républicains, Valérie PECRESSE a décidé de prendre la tangente. Il y a douze mois, elle a créé son propre mouvement idéologique, « Libres ! ». Clin d’œil astucieux à cette date anniversaire, c’est précisément au début de ce mois estival que Valérie LEUGER-DORANGE et Clarisse QUENTIN, toutes deux conseillères départementales de l’Yonne, ont choisi pour implanter de manière officielle ce nouvel outil politique sur leur territoire de prédilection. Premières priorités pour les deux jeunes femmes : convaincre autour d’elles de la pertinence de cet organe et accueillir les adeptes d’une droite sociale, humaine et régalienne…

AUXERRE : L’une s’investit beaucoup à Sens ; l’autre occupe pugnace le terrain sur Auxerre. Les deux ont d’un commun accord décidé de vivre une aventure politique qui leur ressemble au sein d’un nouveau mouvement créé par une femme de conviction, l’ancienne ministre Valérie PECRESSE, présidente de la région Ile de France.

C’est en juillet 2017 que l’ex-figure de proue du gouvernement de François FILLON fait entendre la voix de la dissonance dans la sphère politique à droite. A contrario de quelques-uns de ses condisciples qui préfèrent jeter l’éponge en rejoignant la Macronie ou en prenant du recul vis-à-vis des instances suprêmes du parti, à l’image de Xavier BERTRAND, l’ex-élue des Yvelines se lance dans un ambitieux pari.

Constituer son propre mouvement d’idées qui prend la forme sans le vouloir d’un véritable courant politique agrégé aux Républicains mais qui pourrait à terme la propulser sur le devant de la scène nationale dès les Présidentielles 2022…

Un organigramme qui sera fin prêt dès la rentrée…

Rejetant de manière catégorique les orientations actuelles instaurées par Laurent WAUQUIEZ, soit la radicalisation des Républicains vers une droite plus dure et populaire aux confluents des pensées frontistes, Valérie PECRESSE sait que, pour réaliser ce parcours sans-faute qui pourrait la conduire in fine à l’Elysée, l’essaimage de ses idées devient une impérieuse nécessité au plus près de ses compatriotes.

Référentes départementales de ce mouvement dans l’Yonne, Valérie LEUGER-DORANGE et Clarisse QUENTIN (cette dernière est également la porte-parole nationale) ont été adoubées par la chef de file lors de la semaine nationale des cadres de « Libres ! » à Orléans le 24 juin dans l’optique de structurer cet appareil dans la Bourgogne septentrionale.

Depuis, les deux jeunes femmes ne sont pas seules à piloter cet esquif. Lancien maire de Vézelay, le docteur Bernard CHARDON et l’ex-coprésident des jeunes Républicains dans l’Yonne, Matthieu ROY, par ailleurs conseiller municipal de Chéu, ont décidé de rejoindre le noyau dur de cette fusée en construction, prête pour le décollage dès la rentrée.

Devenir la droite des solutions et des propositions…

Présentant le contenu de leurs réflexions lors d’une conférence de presse, organisée à Auxerre, Valérie LEUGER-DORANGE et Clarisse QUENTIN ont justifié leurs engagements au sein de « Libres ! ». « Les Français ne font plus confiance aux partis politiques traditionnels. Ils aiment se retrouver au sein de mouvements qui portent des idées et des valeurs. Notre cible de conquête est simple : le Centre droit, Les Républicains qui ne se reconnaissent pas dans le programme trop à droite de Laurent WAUQUIEZ et les déçus de La République en marche, de plus en plus nombreux… ».

Autre priorité : le rajeunissement des cadres. Seuls 2 % des adhérents des Républicains sont âgés de moins de 25 ans. Quant au candidat FILLON, il n’avait recueilli que 6 % d’adhésion de la part des moins de 35 ans lors de la dernière présidentielle.

Cependant, les deux élues LR du Département ne souhaitent pas une scission avec leur famille politique d’origine, représentée dans l’Yonne par le député Guillaume LARRIVE.

« Nous voulons à travers ce mouvement d’idées associées tempérer la dérive droitière de notre parti qui s’accentue depuis la prise de pouvoir de Laurent WAUQUIEZ. Le seul moyen d’empêcher le départ en masse de nos militants qui ne se retrouvent pas cette ligne politique est de leur proposer une alternative qui n’ajoute pas de la division à la division. En choisissant le prisme de la concertation et du dialogue serein où tous les grands sujets de société (communautarisme, radicalisation, sécurité…) seraient abordés en parfaite quiétude d’esprit. Nous prônons les vertus d’une droite sociale (en rappelant que ce mot n’est pas l’apanage des seuls socialistes), qui relance la méritocratie, l’espérance et place l’humain au cœur de la vie économique. Le temps de la droite des slogans et de la simple opposition non constructive est aujourd’hui révolue… ».

Une méthodologie de travail ouverte aux échanges d’idées et à la construction positive…

Puiser les idées aux sources de la vie quotidienne des Français, c’est-à-dire directement depuis le terrain, représente la base de travail qui fait foi au sein de ce jeune mouvement qui dévoilera ses arcanes fonctionnels dès le mois de septembre. Ainsi, les élus locaux mais aussi les citoyens lambda ayant choisi de rejoindre « Libres ! Yonne » seront invités à prendre part à des commissions thématiques. Dans l’unique but de valoriser les idées et les talents.

Ces idées seront ensuite utilisées à la rédaction de propositions qui alimenteront des cahiers spécifiques sur les grands sujets d’actualité. Elles seront transmises aux parlementaires qui pourront s’en inspirer dans les textes de loi ou des amendements.

Prononçant le haro contre une communication « à la papa », synonyme de ringardise et d’inefficacité, les deux conseillères départementales de l’Yonne s’appuieront sur une stratégie digitale à base de réseaux sociaux et d’outils multimédia. Enfin, des lieux d’échanges, ouvert à celles et à ceux qui ont des choses à dire, seront proposés sous la forme « apéro Libres ! » à travers le territoire icaunais.

Le 25 août, Valérie LEUGER-DORANGE et Clarisse QUENTIN se rendront à Brive la Gaillarde pour y suivre un nouveau séminaire des cadres de ce mouvement. Ce sera l’ultime tour de chauffe pour s’y ressourcer auprès de la chef de file nationale, avant de plonger dans le grand bain du prosélytisme tous azimuts prévu dès cet automne dans leurs zones d’influence respectives…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le samedi, 14 juillet 2018 15:04

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil
Bannière footer