Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Patrick GENDRAUD (Président du Conseil départemental 89) est formel : « Yonne Tour Sport favorise le lien social depuis ses origines… »

« Le président du Département Patrick GENDRAUD n’a pas caché sa grande satisfaction au lendemain de la première journée du Yonne Tour Sport, ce concept initiatique à la découverte des activités physiques, initié par l’un de ses prédécesseurs, Henri de RAINCOURT. Depuis 2005, l’idée a fait son bonhomme de chemin parmi d’autres territoires de l’Hexagone qui ont reproduit le principe. Plus de 15 000 enfants et adolescents profiteront cette année de ce circuit itinérant peu commun, vecteur de cohésion sociale… ». « Le président du Département Patrick GENDRAUD n’a pas caché sa grande satisfaction au lendemain de la première journée du Yonne Tour Sport, ce concept initiatique à la découverte des activités physiques, initié par l’un de ses prédécesseurs, Henri de RAINCOURT. Depuis 2005, l’idée a fait son bonhomme de chemin parmi d’autres territoires de l’Hexagone qui ont reproduit le principe. Plus de 15 000 enfants et adolescents profiteront cette année de ce circuit itinérant peu commun, vecteur de cohésion sociale… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Observateur attentif et impliqué de cette animation 2018 qui sillonnera le territoire de l’Yonne jusqu’au 10 août, le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD n’a pas hésité à accompagner au gré des diverses animations sportives de jeunes bénéficiaires du système sur le terrain. S’il ne s’est pas prêté au jeu de tester lui-même les disciplines proposées, l’élu départemental a en revanche prodigué ses conseils pour que ces jeunes sportifs en herbe profitent pleinement de ses recommandations utiles. Comme ce fut le cas au stand du tir à l’arc. Entre deux ateliers, l’ancien maire de Chablis a répondu à quelques interrogations…

MONETEAU : Etes-vous satisfait de la tournure des opérations au terme de cette journée de lancement de l’édition 2018 ?

Complètement ! Plus de cinq cents enfants étaient présents à cette manifestation et les conditions de grand beau temps qui devraient perdurer au-delà de la semaine ne peuvent être que profitables au succès de ce nouvel épisode de Yonne Tour Sport. Les familles n’ont pas boudé leur plaisir de pouvoir encourager leurs bambins qui s’exerçaient à la pratique de plus d’une trentaine de disciplines sportives…

Peut-on dire que ce concept fait l’unanimité parmi la classe politique de l’Yonne ?

Je le crois sincèrement. Vu le nombre d’élus de notre département qui s’étaient donnés rendez-vous sur l’aire d’accueil de l’allée du Séquoia à MONETEAU, cela démontre leur enthousiasme et leur soutien à propos de cette manifestation.

Un concept où se renforcent les liens sociaux…

On l’a peut-être un peu oublié, mais ce concept porté par les élus du Département a même été distingué au Sénat…

Effectivement, grâce au président de l’époque, le député André VILLIERS. Le Sénat a accordé un accessit au territoire de l’Yonne, lui remettant le prix du département jugé le plus novateur en matière de manifestation originale et créative conçue envers l’enfance. Manifestation assurant aussi la promotion des activités sportives et culturelles, notamment au plus près des zones rurales. Cela se déroulait en 2013…

Au-delà de ces diverses animations qui permettent de découvrir une activité sportive, il y a aussi un autre objectif sous-jacent qui explique l’initiative…

Oui, c’est l’entretien et le renforcement du lien social. En cela, Yonne Tour Sport demeure un moyen fantastique pour ces milliers de jeunes de notre département de profiter eux-aussi et gracieusement d’une kyrielle d’activités. Ravies, les familles nous font part de leur degré de satisfaction après chaque édition…

C’est l’un de vos prédécesseurs, Henri de RAINCOURT, qui eut l’idée de développer ce projet fédérateur ?

C’est exact. D’ailleurs, qui aurait pu imaginer à l’époque le succès qui allait suivre. Près de 15 000 jeunes participent chaque année à ce rendez-vous itinérant qui est accueilli au bon vouloir d’une trentaine de communes qui en font la demande…

Un budget de 370 000 euros pour rendre le sourire aux plus jeunes…

Yonne Tour Sport peut-il être reçu dans n’importe quelle bourgade de l’Yonne ?

Non. Malheureusement, on ne peut satisfaire toutes les agglomérations de notre territoire. Car, fort légitimement, il y a un cahier des charges à respecter. Ne serait-ce que pour la partie logistique et structurelle de ce rendez-vous qui requiert quelques obligations en matière de site d’accueil. Il est vrai que les localités qui disposent d’aires d’évolution accueillantes, situées idéalement au plus près d’un point d’eau trouvent grâce aux yeux de nos services techniques et nos partenaires…

Consacrer un budget global de 370 000 euros pour faire d’un concept destiné aux enfants un véritable succès populaire correspond-il à votre éthique ?

C’est notre rôle d’élu de créer les conditions optimales à l’épanouissement de la jeunesse par la découverte des exercices physiques et la pratique du sport. Outre le lien social que j’ai déjà évoqué, il ne faut jamais omettre de ses pensées que la plupart de ces enfants et adolescents qui bénéficient de ces activités ne partent pas en vacances avec leurs parents au cours de l’été. Yonne Tour Sport dont l’édition 2019 se préparera dès le terme de cette édition a d’ailleurs fait des émules dans d’autres départements français. Preuve que l’idée est attrayante ; la dupliquer ne peut être qu’une évidence pour nous…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mardi, 10 juillet 2018 17:17

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil