L’heure des « premiers bilans » sonne déjà pour les députés RN de l’Yonne Julien ODOUL et Daniel GRENON

« C’est déjà l’heure des premiers bilans pour les deux députés Rassemblement National de l’Yonne Julien ODOUL et Daniel GRENON qui après quelques semaines de mandat évoqueront leurs actions et bilans face au gouvernement lors d’une réunion publique ce dimanche à Chaumot. Un bilan qui est déjà qualifié de « victoires » pour faire plier la politique du chef de l’Etat… ».   « C’est déjà l’heure des premiers bilans pour les deux députés Rassemblement National de l’Yonne Julien ODOUL et Daniel GRENON qui après quelques semaines de mandat évoqueront leurs actions et bilans face au gouvernement lors d’une réunion publique ce dimanche à Chaumot. Un bilan qui est déjà qualifié de « victoires » pour faire plier la politique du chef de l’Etat… ». Crédit Photos : Thierry BRET (archives).

C’est déjà l’heure des bilans (les premiers) pour les deux députés du Rassemblement national de l’Yonne ?! A peine installés dans l’hémicycle du Palais Bourbon – le second tour des législatives ne date finalement que du 19 juin -, et voilà que Julien ODOUL et Daniel GRENON se proposent de brosser un état des lieux de leurs « premières victoires » obtenues contre le gouvernement. Lors d’une réunion publique, suivi d’un déjeuner républicain, qui sera concocté ce dimanche 17 juillet à la salle des fêtes de Chaumot.

 

SENS : Ils ne perdent ni le nord ni de temps, les deux parlementaires du Rassemblement national de l’Yonne, côté communication ! Ils profitent de ce long week-end estival, le sacro-saint moment lié aux valeurs originelles et patriotiques de la République, pour inviter la population de l’Yonne à une réunion informative afin d’exposer plus précisément les actions et le bilan de leur travail depuis qu’ils siègent à l’Assemblée nationale. Soit depuis moins d’un mois !

Un rendez-vous dominical, ouvert à tous, puisqu’organisé dans l’esprit républicain, qui se prolongera par ailleurs dans la foulée par un déjeuner. La stratégie se veut cependant en léger déphasage avec le calendrier car, au cœur de l’été, et surtout après le 14 juillet, les Icaunais à l’instar des Français ne pensent plus qu’à leurs vacances salvatrices et au farniente à vivre sereinement sur la plage, loin des choses publiques. Du moins pour celles et ceux qui peuvent encore se payer des congés…

 

 

Un rendez-vous pour parler des « premières victoires »…

 

Pour autant, les deux élus du RN Julien ODOUL et Daniel GRENON ont voulu organiser ce rendez-vous dans un état d’esprit bon enfant. Façon grand-messe estivale et détendue. D’une part, pour occuper le terrain du jeu politique qui devrait tout de même se ralentir d’ici quelques jours faute de combattants ; d’autre part, parce qu’ils ont des choses à dire et veulent le faire savoir !

« Moins d’un mois après les législatives, le groupe des députés du Rassemblement National a su multiplier les victoires face au gouvernement et à l’extrême-gauche… dixit les intéressés. Rappelons que le Rassemblement National a glané deux des six vice-présidences de l’Assemblée.

 

 

C’est en guise de préambule ce qui justifie ces retrouvailles qui permettront au chef de file régional du RN Julien ODOUL d’évoquer l’interpellation faite par ses soins auprès du ministre de l’Economie Bruno LE MAIRE, ces jours-ci, à propos du coût de l’énergie en dénonçant la mise en place d’une hausse des prix à la carte selon les revenus.

« Je lui ai demandé de mettre fin à ce projet, explique le parlementaire de la troisième circonscription, et de revenir à des mesures simples, immédiates et efficaces. C’est-à-dire la baisse de la TVA de 20 à 5,5 % sur les tarifs de l’énergie. Des mesures de bon sens… ».

 

 

« Faudra-t-il présenter son bulletin de salaire pour s’acheter une bouteille de lait ? »…

 

Dans le même temps, l’opposition souverainiste mobilisée sur l’amélioration du pouvoir d’achat a proposé la constitution d’une commission d’enquête sur l’inflation. 

Ce qui fait dire à Julien ODOUL que « ce gouvernement est aujourd’hui sans solutions. La seule chose de certaine, c’est la fin du bouclier tarifaire d’ici la fin de l’année. Rien n’est prévu pour protéger durablement les Français de l’inflation mais nous avons un ministre qui imagine des mécanismes pour répartir les hausses des prix selon le revenu donc sur les classes moyennes. Et demain, quelle sera la nouvelle idée de Bruno LE MAIRE ? La présentation de la feuille d’impôt ou des bulletins de salaire pour acheter une bouteille de lait ou une baguette de pain ? Il faut redevenir sérieux et baisser la TVA, c’est le seul moyen de réduire les prix pour tous les Français sans alimenter l’inflation… ». 

Ne se cantonnant pas aux seuls dossiers économiques, l’élu de l’Yonne a également interrogé lors d’une séance la ministre de la Culture Rima Abdul MALAK sur la progression du « wokisme » dans l’Hexagone et sa politique culturelle à venir.

Bref, les deux élus RN de l’Yonne donneront donc le tempo oratoire, dimanche matin, contre la politique gouvernementale après leurs premières semaines de mandat. Promettant des rendez-vous réguliers de ce type avec leur électorat mais aussi leurs concitoyens afin de faire toute la lumière sur leurs actions de parlementaires.

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil