Clarification : Dominique VERIEN use de son franc-parler face à Edouard PHILIPPE

« Pas contente du tout la sénatrice de l’Yonne UDI Dominique VERIEN ! Et elle l’a fait savoir lors du meeting politique de Tonnerre cette semaine en prenant à partie l’ancien Premier ministre Edouard PHILIPPE… ». « Pas contente du tout la sénatrice de l’Yonne UDI Dominique VERIEN ! Et elle l’a fait savoir lors du meeting politique de Tonnerre cette semaine en prenant à partie l’ancien Premier ministre Edouard PHILIPPE… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

La sénatrice UDI de l’Yonne n’a pas sa langue dans sa poche ! Elle s’est consciemment employée à le démontrer publiquement lors de la venue d’Edouard PHILIPPE durant un meeting d’envergure nationale organisé à Tonnerre ce mercredi en soutien des candidats de la majorité présidentielle.

 

TONNERRE : Déplorant que la majorité présidentielle ait placé un candidat « dans les pattes » du député sortant Les Républicains Guillaume LARRIVE, hors compétition au terme du premier tour des législatives au soir du 12 juin,  Dominique VERIEN a fait part de son courroux lors du meeting de soutien aux deux députés sortants, Michèle CROUZET et André VILLIERS.

Personnage principalement visé par son intervention musclée qui a depuis défrayé les chroniques de la presse nationale : l’ancien Premier ministre Edouard PHILIPPE lui-même !

 

 

La sénatrice de l’Yonne n’a visiblement pas digéré le fait que le candidat des Républicains et du centre droit, le député sortant Guillaume LARRIVE, ait retrouvé sur sa route un prétendant à l’estampille d’Ensemble, en l’occurrence Victor ALBRECHT, qui n’aura fait in fine qu’un petit tour de piste en sortant à la quatrième position du verdict définitif.

Remontée comme un coucou suisse, la parlementaire a donc interpellé directement l’ancien chef du gouvernement à la surprise générale d’un auditoire – près de 400 personnes – très attentif à cette intervention, façon « admonestation » où l’élue de l’Yonne n’a pas caché sa colère noire. Noir comme l’ensemble qu’elle portait ce soir-là !

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil