Edouard PHILIPPE adresse un message à son ami : « Guillaume LARRIVE se relèvera de cet échec… »

« L’ancien Premier ministre et président d’Horizons, Edouard PHILIPPE, a eu quelques mots de compassion envers son ami Guillaume LARRIVE qui « se relèvera » de son échec… ». « L’ancien Premier ministre et président d’Horizons, Edouard PHILIPPE, a eu quelques mots de compassion envers son ami Guillaume LARRIVE qui « se relèvera » de son échec… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Sur l’estrade de l’Hôtel-Dieu de Tonnerre, à l’occasion de l’ultime grand meeting des partisans de la ligne politique présidentielle, l’ancien Premier ministre et maire du Havre a prononcé quelques mots de soutien et de sympathie…à l’intention de Guillaume LARRIVE. Le député LR a essuyé un revers surprenant au soir du premier tour des élections législatives…

 

TONNERRE : C’est sûr : ces deux-là se connaissent de longue date, purs produits de la politique hexagonale qui se sont côtoyés au sein de la même formation politique, Les Républicains.

Faisant une légère entorse à son discours de soutien envers les candidats du camp présidentiel qualifiés pour le second tour des législatives de ce dimanche 19 juin (Michèle CROUZET et André VILLIERS), le président d’Horizons, Edouard PHILIPPE a fait réagir l’assistance de cette rencontre publique, forte de 400 spectateurs, dès que le patronyme de Guillaume LARRIVE a été prononcé.

 

 

« Je regrette que Guillaume ne soit pas parmi nous ce soir, a ainsi précisé le maire du Havre, faisant face à deux acteurs clés de la droite républicaine du département de l’Yonne, Dominique VERIEN et Patrick GENDRAUD, assis sur l’estrade, car j’ai une profonde estime pour ce garçon avec qui je suis très « copain »… ».

Puis, reprenant, après un tonnerre d’applaudissements son propos en saluant le travail de l’ancien député de la première circonscription, Edouard PHILIPPE  a ajouté que « les échecs font partie aussi de la vie politique, qu’il faut savoir les surmonter… ».

Concluant de la manière suivante : « Guillaume LARRIVE, je le sais, se relèvera ! ».

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil