Victor ALBRECHT et Mathieu DEBAIN en lice sur la première circonscription : la jeunesse a les dents longues

« Le cliché fait le buzz sur les réseaux sociaux cette semaine. On y voit le candidat investi par la majorité présidentielle Victor ALBRECHT, posant tout sourire aux côtés de son suppléant, l’Auxerrois Mathieu DEBAIN. De l’empathie à revendre pour cette jeunesse aux dents longues. Méfiance, tout de même, aux nuages noirs en arrière-plan ! ». « Le cliché fait le buzz sur les réseaux sociaux cette semaine. On y voit le candidat investi par la majorité présidentielle Victor ALBRECHT, posant tout sourire aux côtés de son suppléant, l’Auxerrois Mathieu DEBAIN. De l’empathie à revendre pour cette jeunesse aux dents longues. Méfiance, tout de même, aux nuages noirs en arrière-plan ! ». Crédit Photo : D.R.

Ils ont envie de croquer le gâteau électoraliste des législatives à pleines dents, ces deux candidats ! Une portion, identifiable à la première circonscription de l’Yonne, celle qui s’étend de la Puisaye-Forterre à l’Auxerrois, sans omettre l’Aillantais et le Coulangeois. Ce tandem n’a rien de juvénile. Il est désireux d’incarner l’avenir et de répondre à ses réelles perspectives…

 

AUXERRE : C’est le visuel qui fait le buzz sur les réseaux sociaux en ce milieu de semaine. Une photographie prise sur la passerelle piétonne qui enjambe l’Yonne et en sépare les deux rives. Avec en arrière-plan, tel qu’aurait pu l’imposer un Claude LELOUCH soucieux du moindre détail cinématographique l’un des édifices emblématiques du patrimoine auxerrois, la cathédrale Saint-Etienne.

On y voit tout sourire le candidat investi par la majorité présidentielle – on dit dans les soupentes de la chose politique que le locataire de l’Elysée a examiné au cas par cas chacune des nominations – Victor ALBRECHT fixant droit dans les yeux l’objectif de l’appareil. A ses côtés, le visage tourné vers l’heureux élu, mais tout aussi radieux, figure Mathieu DEBAIN, son suppléant.

Et revoilà le conseiller municipal d’opposition de la Ville d’Auxerre et délégué communautaire de l’Auxerrois sur le devant de la scène ! Rien d’étonnant à cela ! Le garçon ne peut renier son attachement viscéral à l’Auxerrois. Dont il fut, il y a peu encore, l’un des fervents défenseurs, côté apporteur d’idées et de réflexions pertinentes.

 

A la tête d’un club de réflexions servant à moudre le bon grain…

 

Qui ne se souvient de l’aventure associative de « S’Engager pour l’Auxerrois », où en compagnie de Christophe SYDA et de quelques autres, le professionnel de santé, dans le civil, avait constitué un ersatz de « think tank », carburant à plein régime autour de thématiques judicieuses et porteuses d’intérêt. Où intervenaient le plus souvent des calibres de l’intelligentsia hexagonale à l’instar d’un Jacques SEGUELA !

Candidat avec Fanny TURPIN aux dernières départementales, celui qui se réclame de la socio démocratie pur jus avait échoué à bon port d’une infime poignée de voix au second tour. Permettant au patron du MoDem 89, Pascal HENRIAT, qui avait senti le rasoir effilé du couperet lui effleurer la nuque, de respirer de nouveau un peu d’air frais une fois réélu !

 

 

Pro-européen dans l’âme, Mathieu DEBAIN a donc accepté tout naturellement de seconder le candidat investi de Charny dans cette campagne des législatives qui se profile au cours de ces cinq prochaines semaines.

« Je connais Victor de longue date, précise le suppléant qui vit en zone urbaine, il possède cette capacité d’empathie essentielle pour créer des liens apaisés et pérennes avec les habitants de la circonscription… ».

 

De l’empathie et des nuages !

 

Une empathie que le photographe aurait feint de ne pas ignorer en immortalisant les deux acteurs de cette future joute, sourire aux lèvres ? Une empathie qu’il sera aussi nécessaire de véhiculer et de transmettre au-delà des projets lors de rencontres directes avec les électeurs dans les moindres recoins que recense ce vaste canton.

Sinon, les nuages noirs qui s’invitent impunément sur le cliché en second plan, présenteraient une symbolique lourde de conséquences, en matière de présage !

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil