La sénatrice Dominique VERIEN reconduite à la présidence de l’UDI 89 : une formalité simple comme bonjour…

« La fédération départementale de l’UDI 89 est désormais tournée vers l’avenir et ses échéances de 2022 après son assemblée générale le 20 novembre. Une AG qui a permis le renouvellement de ses instances avec à sa tête la sénatrice Dominique VERIEN… ». « La fédération départementale de l’UDI 89 est désormais tournée vers l’avenir et ses échéances de 2022 après son assemblée générale le 20 novembre. Une AG qui a permis le renouvellement de ses instances avec à sa tête la sénatrice Dominique VERIEN… ». Crédit Photos : UDI 89.

Avec aisance le renouvellement de bail de la présidente de l’Union des Démocrates et des Indépendants de l’Yonne ! En l’absence de tout suspense, la sénatrice Dominique VERIEN retrouve son fauteuil présidentiel pour une nouvelle mandature de trois ans, après le verdict rendu lors de l’assemblée générale de la formation samedi 20 novembre…

 

MONETEAU : Les instances de l’UDI 89 ont été renouvelées au cours de ce week-end sans l’ombre d’une surprise. Si les conseillers départementaux et nationaux de la formation du centre droit ont été désignés à l’issue de leur présentation officielle, il en a été de même pour la cheffe de file icaunaise, Dominique VERIEN, se succédant à elle-même.

La sénatrice de l’Yonne, seule prétendante au rôle de porte-étendard de l’UDI sur notre territoire, a été réélue à l’unanimité, sans affronter une quelconque opposition. Le contraire eut été étonnant.

Rappelons que les conseillers départementaux de l’UDI agissent au niveau du choix de l’investiture dans le cadre des échéances municipales et départementales tandis que les conseillers nationaux du mouvement interviennent dans les prises de décision similaires, mais à l’échelle hexagonale.

 

 

Un ralliement au meilleur des candidats LR à la présidentielle…

 

En progression de plus de 15 %, les effectifs de l’UDI 89 traduisent cette appétence à vouloir se positionner pour ses nouveaux adhérents au cœur des valeurs véhiculées par l’ancienne UDF, chère au regretté président de la République Valéry GISCARD d’ESTAINGS, disparu le 02 décembre 2020.

Le week-end prochain, c’est à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis que les instances nationales de l’UDI confirmeront leur soutien, en l’officialisant et en soutenant le meilleur des candidats des Républicains, choisi par leurs militants le 04 décembre.

Privant de facto la présence de Jean-Christophe LAGARDE, président national ou de tout autre membre des instances nationales, au premier tour des présidentielles. Un choix tactique afin d’éviter l’émiettement des voix et la multiplication des candidatures à droite et au centre droit.

En contrepartie de ce ralliement total aux LR, l’UDI souhaite jouer à l’avenir et lors des futures échéances électorales (on pense inévitablement aux législatives), un rôle de partenaire majeur ad hoc. C’est-à-dire sur un même pied égalitaire, il va de soi…

 

 

En savoir plus :

Parmi les personnalités politiques de l'UDI 89 réélues, citons 

Arminda GUIBLAIN, conseillère départementale de l'Yonne et maire de Monéteau (cette dernière n'a pas été réélue puisqu'elle est membre de droit des institutions),

Sébastien DOLOZILEK, adjoint à la ville d'Auxerre et délégué départementale de l'UDI 89,

Kévin LEGENDRE-BONIFACE, conseiller municipal de Saint-Sauveur-en-Puisaye et président de l'UDI Jeunes de l'Yonne.

 

Thierry BRET

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil