Denis THURIOT (LREM) persiste et signe aux Régionales : un maintien qui offre une quadrangulaire aux électeurs

« La tête de liste de la majorité présidentielle, le Marcheur Denis THURIOT, a décidé de poursuivre l’aventure électorale en se maintenant pour le second tour des Régionales ce 27 juin. Il a été crédité de 11,69 % dimanche soir… ». « La tête de liste de la majorité présidentielle, le Marcheur Denis THURIOT, a décidé de poursuivre l’aventure électorale en se maintenant pour le second tour des Régionales ce 27 juin. Il a été crédité de 11,69 % dimanche soir… ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

Quatrième au soir du premier tour avec un crédit de 11,69 % des suffrages (un peu en deçà des projections inhérentes aux sondages), le chef de file de la liste de la majorité présidentielle (La République en Marche, AGIR, Territoires de Progrès, MoDem…) a décidé de ne pas jeter l’éponge. Dès lundi, il a confirmé sa présence au second tour du scrutin régional. Constatant le refus de la présidente sortante de constituer un arc républicain pour bouter le RN du pouvoir…

 

DIJON (Côte d’Or) : Il y a des similitudes parfois troublantes au sein du microcosme politique. Le Républicain Gilles PLATRET a balayé d’un revers de la main la proposition de Julien ODOUL de le rejoindre en vue du deuxième tour de l’échéance électorale ; la présidente socialiste de la Région Marie-Guite DUFAY a en fait de même avec le Marcheur Denis THURIOT, incarnant la majorité présidentielle.

En conséquence, les électeurs de Bourgogne Franche-Comté auront donc à choisir entre quatre candidats dimanche 27 juin pour déterminer le vainqueur de cette joute 2021.

La liste conduite par l’édile de Nevers « La Région partout et pour tous » a confirmé son maintien par un lapidaire communiqué de presse, reçu tardivement ce lundi dans les rédactions.

 

 

« Nous avons décidé d’être présents au second tour des élections régionales.

Nous constatons le refus de la présidente sortante de constituer un arc politique républicain, préférant le sectarisme d’un accord rétréci avec les communistes et les Verts. Nous rejetons bien évidemment les extrémistes des droites. Donc, nous prenons la décision de nous maintenir au second tour, ainsi que les électeurs en ont décidé… ».

Un secret de Polichinelle qui avait été plus ou moins éventé dès l’annonce des résultats à la préfecture de l’Yonne la veille au soir par des représentants de la liste qui souhaitaient à titre personnel le maintien de leur candidat. Leurs vœux ont été exaucés : Denis THURIOT sera bien présent sur la grille de départ dimanche prochain !

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil