Dans le cadre de notre développement, nous recherchons des correspondants rémunérés, contacter Thierry Bret 06.20.31.05.53

Laurent BOUQUET DES CHAUX (LREM) réagit au départ de Mathieu DEBAIN : « Un cas isolé, rien de plus… »

« Le responsable du Comité local de La République en Marche de l’Auxerrois Laurent BOUQUET DES CHAUX n’affiche aucune inquiétude pour sa formation après le départ du conseiller municipal d’opposition Mathieu DEBAIN. S’il respecte le choix de cette décision, pour autant, elle ne s’applique qu’à un seul cas isolé. Pas de fuite donc à observer dans les rangs des Marcheurs ! ». « Le responsable du Comité local de La République en Marche de l’Auxerrois Laurent BOUQUET DES CHAUX n’affiche aucune inquiétude pour sa formation après le départ du conseiller municipal d’opposition Mathieu DEBAIN. S’il respecte le choix de cette décision, pour autant, elle ne s’applique qu’à un seul cas isolé. Pas de fuite donc à observer dans les rangs des Marcheurs ! ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

Ce n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. Une simple vaguelette qui n’a guère de conséquences pour le responsable du Comité local de La République en Marche (LREM) de l’Auxerrois. La mise à l’écart, acte volontaire de Mathieu DEBAIN du parti présidentiel, ne change pas d’un iota le cap fixé par la formation. Son inconditionnel soutien à la stratégie du gouvernement…

 

AUXERRE : « Nous assumons nos choix et nous nous y conformons ! ». Pas de langue de bois lors de la brève prise de parole du responsable du Comité local de LREM de l’Auxerrois, Laurent BOUQUET DES CHAUX.

Interrogé au téléphone à la suite du départ de l’une des figures de sa formation, le conseiller municipal d’opposition de la Ville d’Auxerre Mathieu DEBAIN qui a rendu publique via un communiqué de presse ce samedi sa mise à l’écart volontaire du parti présidentiel, le chef de file de LREM de l’Auxerrois a tenu à réagir avec promptitude.

Même si la décision de ce départ lui est encore difficile à comprendre, il a précisé tout de go qu’il en respectait le choix stricto sensu.

Pour autant, Laurent BOUQUET DES CHAUX n’a fait montre d’aucune inquiétude quant au devenir organisationnel du navire dont il tient le gouvernail.

 

}

 

L’éloignement de Mathieu DEBAIN des « marcheurs » ne représente qu’un cas isolé. Un épiphénomène sans grande conséquence qui n’augure nullement d’une réelle fuite d’autres militants à la cause élyséenne selon lui.

« Nous ne reculons pas et nous allons de l’avant dans le soutien des orientations politiques gouvernementales, s’est borné à dire le responsable du Comité local auxerrois.

Alors, question légitime que l’on est en droit de se poser : doit-on voir dans le geste de Mathieu DEBAIN un énième fait de politique politicienne se déroulant à l’échelle locale ou une réelle envie d’endosser une autre vêture de taille patron lui conférant davantage d’ambitions à l’avenir ?

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil