La consternation de Marie-Louise FORT après le drame de Conflans : la ville de Sens en émoi est en deuil...

« La présidente du Grand-Sénonais et édile de Sens Marie-Louise FORT a tenu à réagir promptement en y associant le conseil municipal après le nouveau crime perpétré sur le sol français vendredi après-midi qui a visé un enseignant… ». « La présidente du Grand-Sénonais et édile de Sens Marie-Louise FORT a tenu à réagir promptement en y associant le conseil municipal après le nouveau crime perpétré sur le sol français vendredi après-midi qui a visé un enseignant… ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

Les drapeaux tricolores sont en berne sur tous les édifices de la sous-préfecture septentrionale de l’Yonne ce samedi 17 octobre. En hommage au professeur d’histoire-géographie, assassiné dans de terribles circonstances à Conflans-Sainte-Honorine hier après-midi…

SENS : La présidente de la Communauté d’agglomération du Grand-Sénonais et édile de Sens a décidé de mettre les drapeaux en berne à la suite du tragique fait divers qui endeuille une nouvelle fois la nation française.

Dans un communiqué de presse, l’élue de l’Yonne a tenu à faire part de sa réaction et de son émoi : « Le conseil municipal se joint à moi pour exprimer son horreur et sa tristesse devant cet acte perpétré sur notre territoire. Une nouvelle fois notre pays est en proie à l’horreur de la barbarie. Toutes nos pensées vont à la famille, aux collègues, aux amis et aux élèves de ce professeur qui effectuait tout simplement son travail : inculquer les valeurs de la République et, la première d’entre-elle, la liberté à nos enfants… ».

 

 

Un extrait du fameux poème signé de la main de Paul ELUARD, « Liberté », fait office de conclusion à ce message de compassion et de révolte face à l’inacceptable…

« Sur mes cahiers d’écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable sur la neige

J’écris ton nom… ».

 

 

Articles

Bannière droite accueil