Jean-Baptiste LEMOYNE n’a pas vacillé de son piédestal : le sénateur a été réélu avec 52,56 % des voix

« Le succès était au rendez-vous pour le secrétaire d’Etat en charge du Tourisme Jean-Baptiste LEMOYNE, victorieux au second tour du scrutin des sénatoriales ce dimanche. C’est sa suppléante, la conseillère départementale Marie EVRARD qui siègera au Palais du Luxembourg. Jean-Baptiste LEMOYNE reste au gouvernement où le dossier tourisme l’occupe déjà à plein temps… ». « Le succès était au rendez-vous pour le secrétaire d’Etat en charge du Tourisme Jean-Baptiste LEMOYNE, victorieux au second tour du scrutin des sénatoriales ce dimanche. C’est sa suppléante, la conseillère départementale Marie EVRARD qui siègera au Palais du Luxembourg. Jean-Baptiste LEMOYNE reste au gouvernement où le dossier tourisme l’occupe déjà à plein temps… ». Crédit Photos : Thierry BRET (archives) et D.R.

Les observateurs du cénacle politique émettaient de sérieux doute quant à la réélection potentielle du secrétaire d’Etat en charge du tourisme Jean-Baptiste LEMOYNE dans son fief de l’Yonne aux sénatoriales. Or, avec 52,56 % des suffrages obtenus au second tour, et malgré l’alliance LR/UDI pour faire chuter l’unique représentant Icaunais au sein du gouvernement, force est de constater qu’il n’y aura pas eu de réel suspense pour l’attribution du deuxième poste de sénateur dans l’Yonne…

AUXERRE : Ils n’étaient que deux membres du gouvernement CASTEX engagés ce dimanche dans la course des sénatoriales. Sébastien LECORNU, qui a été réélu dans l’Eure. Et le régional de l’étape pour la Bourgogne Franche-Comté, l’Icaunais Jean-Baptiste LEMOYNE.

Malgré des résultats plus que mitigés du parti présidentiel, La République en Marche, aux récentes municipales, les paris étaient grands ouverts par les « bookmakers » de la vie politique qui ne donnaient pas cher de la peau du secrétaire d’Etat en charge du Tourisme dans ce contexte si particulier, pollué entre autres par l’omniprésence du coronavirus.

En outre, l’intérêt croissant de Jean-Baptiste LEMOYNE pour la ville de Biarritz et ses opportunités politiques d’y jouer un rôle public de tout premier plan à l’avenir aurait pu refroidir les velléités positives des grands électeurs de l’Yonne, invités à s’exprimer lors de ce vote dominical.   

Or, à la lecture des résultats définitifs communiqués par les services de la préfecture, il n’en est rien.

 

 

 

Non seulement, le membre du gouvernement se succède à lui-même dans cette fonction de sénateur où il ne siègera pas dans l’immédiat. C’est sa suppléante, Marie EVRARD, conseillère départementale du canton de Migennes qui en assumera la tâche.

Mais, de plus, le score, même s’il a été obtenu au second tour de scrutin, ne permet aucune contestation possible de la part de ses adversaires : 52,56 %. Mobilisant ainsi 524 grands électeurs sur les 1 116 inscrits.

Jean-Baptiste LEMOYNE coiffe donc de plusieurs longueurs d’avance le candidat LR/UDI Gilles PIRMAN (41,93 %) et de très loin, la représentante des forces de gauche et des écologistes, Florence LOURY (5,52 %).

Autre succès rencontré en Bourgogne par La République en Marche qui est à signaler : celui du sénateur sortant de Côte d’Or, François PATRIAT, président du groupe LREM au Sénat qui l’a finalement emporté sur ses adversaires qui le voyaient perdant.

 

 

Articles

Bannière droite accueil