Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

« Mettre les bouchées doubles au cœur de ville et en agglomération » : Guy FEREZ dévoile ses orientations stratégiques aux décideurs…

« Entouré de son équipe, le maire d’Auxerre Guy FEREZ a brossé aux représentants des milieux associatifs, économiques et institutionnels les contours de sa politique qui vise à redonner au cœur de ville et à l’agglomération une attractivité territoriale propre à intéresser investisseurs et entrepreneurs. Parmi les exemples cités : le début des travaux cet été du parc d’activités d’APPOIGNY, un projet de 20 millions d’euros qui permettrait de recevoir plusieurs entreprises et créer 1 500 emplois… ». « Entouré de son équipe, le maire d’Auxerre Guy FEREZ a brossé aux représentants des milieux associatifs, économiques et institutionnels les contours de sa politique qui vise à redonner au cœur de ville et à l’agglomération une attractivité territoriale propre à intéresser investisseurs et entrepreneurs. Parmi les exemples cités : le début des travaux cet été du parc d’activités d’APPOIGNY, un projet de 20 millions d’euros qui permettrait de recevoir plusieurs entreprises et créer 1 500 emplois… ».

La présentation des vœux aura permis à l’édile d’Auxerre et président de la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois d’exposer lors d’un discours synthétique mais précis ses ambitions à l’aune de cette nouvelle année de mandature. Encadré du staff qui l’accompagne dans la prise de décisions, Guy FEREZ a énoncé quelques idées maîtresses devant insuffler sa ligne stratégique autour de l’engagement et de la confiance. Parmi les items qui ont retenu l’attention d’un public composé des « praticiens d’un territoire vaillant et puissant » (les acteurs économiques et institutionnels), on retiendra l’encouragement à la mobilité sur le territoire, le début des travaux du parc d’activités d’APPOIGNY où pourront être accueillis à terme plus de mille cinq cents emplois, la mise en chantier du renouvellement du cœur de ville par le prisme du commerce et des services ou encore la poursuite d’une politique du logement accessible à tous…

AUXERRE : « Je souhaite partager avec vous l’idée que 2018 sera une année d’espoir, d’espérance et de confiance… ». A l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux qui lui permet de présenter chaque année les lignes directrices de ses futurs projets, le maire d’Auxerre Guy FEREZ a salué dès sa prise de parole l’alliance réussie entre la société civile et le monde des élus qui en forge la parfaite complémentarité.

Rappelant que la ville et son agglomération devaient avancer au même rythme et en cohérence absolue dans l’élaboration de leur dynamique de progrès, l’élu Icaunais a situé la dimension de son secteur de prédilection par rapport au reste du département.

L’Auxerrois doit être le fer de lance du département…

« N’oubliez jamais, devait-il lancer face à une salle copieusement remplie, que la ville d’Auxerre et son agglomération représentent les premiers pôles économiques, démographiques, commerciaux, de services et de formation de l’Yonne ! Notre regard doit porter au-delà des limites de notre commune. Aujourd’hui et pour capitaliser sur l’ensemble de nos atouts, nous devons raisonner Auxerrois… ». 

Des propos ayant pour objectif de rasséréner les forces économiques et institutionnelles présentes et de leur expliquer la politique suivie depuis plusieurs années par les équipes en présence sur le terrain. Puis, renchérissant à ses paroles, le maire d’Auxerre insista sur le poids et la force de l’agglomération, des vecteurs essentiels à ses yeux synonymes de nouvelles perspectives de développement à l’avenir.

Campé devant le micro de la tribune, Guy FEREZ prit soin ensuite de dérouler ses arguments en posant une interrogation essentielle devant amener une réaction de sa part : « Sommes-nous capables de créer des conditions qui permettent aux initiatives individuelles et collectives de naître, de croître et de servir les intérêts de notre territoire ? ».

La réponse fut affirmative : « oui ! ». Commença alors la présentation des idées fortes que le maire souhaitait transmettre à ses auditeurs au cours de cette soirée.

La création d’un incubateur pour mieux servir l’économie du territoire

Dans les cartons depuis plusieurs années, l’édification d’un parc d’activités sur la localité d’APPOIGNY prendra forme dès la période estivale avec le début des travaux d’aménagement de ce nouveau site favorable à l’expansion économique. Ce projet à vingt millions d’euros constituera l’ossature majeure de la dynamique par l’entrepreneuriat de l’Auxerrois. L’accueil des entreprises en provenance de l’extérieur (Ile de France) mais aussi la possibilité pour celles de l’Yonne de se doter de nouveaux bâtiments et de bureaux administratifs sur les 35 hectares prévus pourraient se traduire in fine au plan statistique par la création ou le maintien de 1 500 emplois.

« Nous envisageons l’ouverture d’un incubateur, ajouta Guy FEREZ, afin de favoriser le plus possible le développement de l’économie et faire croître le potentiel de notre territoire. Des dispositifs d’aides dédiées aux entreprises pour leur permettre de se réaliser à travers leur patrimoine immobilier seront possibles… ».

Un long chantier démarre : « Cœur de Ville » où sera mis le paquet !

En matière de mobilité, l’élu d’Auxerre précisa que ce thème est incontournable à ses yeux : « elle ne doit pas être un frein à l’essor du territoire ». Quant à la politique du logement, elle a été abordée par le chef de file du pouvoir auxerrois.

« Nous allons récupérer les friches urbaines afin d’optimiser l’attractivité de la ville et conjuguer l’ensemble de ces projets et orientations à la fois en matière de logements et de l’habitat, mais aussi pour faciliter l’accès à la propriété et à la location. Des dispositions coercitives inciteront celles et ceux qui ne veulent pas remettre sur le marché des logements vacants. Nous voulons que les conditions de l’habitabilité deviennent les meilleures… ».

En guise de conclusion à son exposé concis, le président de la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois évoqua la mise en place d’un long chantier dans le cadre de l’action de l’Etat « Cœur de Ville » favorable au renouvellement du centre-ville via la présence renforcée de commerces, de services et de logements.

« Ce chantier auquel j’ai donné mon autorisation s’ouvre sur une période de cinq à dix ans : nous allons mettre le paquet pour assurer une nouvelle dynamique attrayante au cœur d’Auxerre ! ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil