L’U2P satisfaite de leur progression : les entreprises de proximité continuent de surfer sur la vague du succès…

« L’enquête de conjoncture de l’U2P montre que les entreprises de proximité sont de plus en plus motrices de croissance en ce troisième trimestre de l’année. La progression du chiffre d’affaires de ces structures artisanales, commerçantes et professions libérales s’établit à 2,5 %. La Bourgogne Franche-Comté se situant dans la moyenne nationale… ». « L’enquête de conjoncture de l’U2P montre que les entreprises de proximité sont de plus en plus motrices de croissance en ce troisième trimestre de l’année. La progression du chiffre d’affaires de ces structures artisanales, commerçantes et professions libérales s’établit à 2,5 %. La Bourgogne Franche-Comté se situant dans la moyenne nationale… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

De 1,5 % à 3,5 % de hausse pour les activités des entreprises dites de proximité au cours de ce troisième trimestre 2019 ! Loin du tumulte vécu par les marchés internationaux et leurs multinationales, les structures entrepreneuriales jouant la carte de la proximité engrangent de bons résultats pour atteindre un niveau inédit de progression en France, soit 2,5 % en moyenne. Les chiffres ont été révélés par l’U2P Bourgogne Franche-Comté, l’Union des entreprises de proximité, à vocation artisanale, commerçante et libérale. Une croissance observée sur notre territoire…

DIJON (Côte d’Or) : L’enquête de conjoncture courant sur le troisième trimestre 2010 ne fait que confirmer ce que l’U2P pressentait déjà depuis quelques temps.

Publié le 25 octobre, ce document fait état de la poussée exponentielle de la croissance de ces TPE dites de proximité qui voient leurs résultats s’accélérer au fil de ces derniers mois. Alors que, dans le même temps, le commerce international s’étiole quelque peu et enregistre un essoufflement.

Jamais depuis la création de cet observatoire de référence, le baromètre statistique de l’Union des professionnels de proximité (U2P) n’avait proposé des données aussi positives en faveur de l’artisanat, du commerce local et des professions libérales

Réalisée auprès d’un panel de 6 200 entreprises au cours du second trimestre 2019, la dernière livraison assurée par l’institut « L+C XERFI » traduit un regain d’optimisme très satisfaisant pour les défenseurs de cette économie qui favorise le développement des circuits-courts.

Toutefois, à l’analyse de ces résultats, plusieurs points sautent aux yeux. Si cette note de conjoncture tend à estomper les disparités entre les secteurs d’activité, il apparaît, en substance, que de très forts écarts subsistent encore entre les entreprises en fonction de leur taille.

En clair, rien n’est comparable entre une entreprise dont l’activité est portée par une seule et unique personne, et des entités professionnelles qui accueillent une dizaine de salariés en leur sein.

Dans le premier cas, l’activité de ces entreprises sans salarié est tout juste à l’équilibre (0 %) pour le deuxième trimestre consécutif. Il n’en est pas de même pour les TPE qui emploient plus de dix salariés ; celles-ci connaissent la croissance la plus vigoureuse et soutenue : 3,5 %. A l’instar du trimestre précédent.

 

 

 

 

La Bourgogne Franche-Comté se situe dans la moyenne nationale (2,5 %)…

Le reflet géographique montre également un certain nombre de disparités selon les régions. Par exemple, la progression qui concerne l’ensemble de l’Hexagone peut engendrer un écart de deux points entre le territoire le plus dynamique, celui du Pays-de-Loire qui progresse de 3,5 % et la région la plus stable, c’est-à-dire l’Ile-de-France, qui croît de 1,5 %.

Où se situe précisément la Bourgogne Franche-Comté dans ce schéma analytique ? La croissance du chiffre d’affaires s’établit à 2,5 %. Plaçant notre territoire et ses huit départements dans la moyenne nationale ce qui n’est pas si mal en soi !

Rappelons qu’à l’échelle de notre territoire, l’U2P représente 96 000 entreprises et près de 230 000 actifs évoluant dans les secteurs de proximité.

La structure réunit cinq organisations professionnelles qui représentent ces différentes catégories d’entreprises : CAPEB (Bâtiment), CGAD (Alimentation, Hôtellerie et restauration), CNAMS (Fabrication et service), UNAPL (Professions libérales) et la CNATP, en qualité de membre associé (Travaux publics).

 

 

Bannière droite accueil
Bannière footer