Le CIFA et le lycée VAUBAN déclinent ensemble un nouveau BTS : la filière de l’hôtellerie-restauration leur dit merci !

« En présence de Françoise FUGIER, secrétaire générale de la préfecture de l’Yonne, de Philippe ANTOINE, directeur général de la DSDEN et Christophe GUIILLOT, proviseur-adjoint du lycée des métiers Vauban, Michel TONNELLIER et Marcel FONTBONNE, du CIFA, ont officialisé l’acte de naissance de ce nouveau cursus d’enseignement supérieur dans l’Yonne… ». « En présence de Françoise FUGIER, secrétaire générale de la préfecture de l’Yonne, de Philippe ANTOINE, directeur général de la DSDEN et Christophe GUIILLOT, proviseur-adjoint du lycée des métiers Vauban, Michel TONNELLIER et Marcel FONTBONNE, du CIFA, ont officialisé l’acte de naissance de ce nouveau cursus d’enseignement supérieur dans l’Yonne… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

« Que des avantages », résume le document papier, faisant office de dossier de presse ! En proposant de manière conjointe ce cursus atypique du management en hôtellerie-restauration, un BTS supplémentaire qui prend désormais racine dans l’Yonne, les deux signataires iconiques de l’apprentissage de notre territoire entérinent de la plus belle manière que ce soit un projet pédagogique commun qui fut pourtant long à construire…

AUXERRE : La convention fait foi depuis le 01er septembre. Un mois après avoir été porté sur les fonts baptismaux de la création, force est de constater que le BTS management en hôtellerie-restauration rencontre déjà le succès. Une résultante logique et espérée, par ses instigateurs : le lycée des métiers Vauban qui a ouvert de fait une unité de formation par apprentissage (UFA) et son alter ego, le CIFA de l’Yonne.

Entre les deux établissements, on a fait fi de la concurrence ! Bien au contraire, l’initiative judicieuse aura été préparée minutieusement durant une longue période de montage d’un dossier, qui fut entrecoupé de doutes et d’atermoiements. En ce sens, l’abnégation et le volontarisme de leurs responsables, Capucine VIGEL, proviseur du lycée Vauban, et Marcel FONTBONNE, directeur du centre interprofessionnel de formation par l’apprentissage, se révéleront payants. C’est finalement le secteur de l’hôtellerie-restauration qui peut leur dire merci !

 

 

Unir ses forces et convictions pour faire aboutir le projet…

 

Lors du rapide discours introductif qu’il aura à prononcer, Marcel FONTBONNE lâchera une petite formule sans fioritures qui n’aura pas manqué d’interpeller les nombreux observateurs présents à cette cérémonie inaugurale. « C’est un BTS qui revient de loin… ».

C’est dire que l’élaboration de ce cursus qui unit aujourd’hui deux acteurs phare de la formation n’aura pas été un si long fleuve tranquille dans sa mise en orbite. Or, le territoire nord-bourguignon avait besoin de ce sésame intellectuel si providentiel.

 

 

D’une part, de nombreux étudiants choisiront de se poser à Auxerre en suivant de façon concomitante ce cursus dans les deux endroits. D’autre part, cette piste menant à l’emploi fait aussi le bonheur de l’UMIH, l’Union des métiers de l’industrie hôtelière, qui peine à recruter dans les fonctions qualifiées de ce corporatisme.

C’est une voie d’accès appréciable pour rejoindre la filière, selon le président départemental Eric MOUTARD, qui était accompagné de la secrétaire générale, Corinne ROGUIER, au moment du paraphe du précieux document.

 

 

Confiance et professionnalisme…

 

Le président du CIFA de l’Yonne, Michel TONNELLIER rappela la confiance que les responsables du site avaient su accorder au corps enseignant pour arriver à la mise en exergue de ce nouveau diplôme.

« La qualité de nos équipes crée la force de nos deux institutions, devait-il souligner en amont de la signature officielle.

Une entrée en matière idoine avant que le directeur Marcel FONTBONNE ne dévoile les perspectives évolutives de ce site d’une rare modernité tant par ses pratiques éducatives et son enseignement (le e-learning ou le Virtual Store) que par ses infrastructures. Précisons qu’une enveloppe de près de 2,5 millions d’euros a été consentie par les partenaires institutionnels à l’établissement dans le cadre d’une série de travaux de réhabilitation : la salle du restaurant d’application « Le Com’des Chefs », l’aménagement d’une salle de dégustation où seront appréciés les nectars de la région et surtout la création d’un univers brasserie. Un cadre propice à plonger les élèves dans la réalité non virtuelle !

Le succès, nous l’avons déjà signalé, est au rendez-vous. Alors que le cursus était censé accueillir initialement une douzaine de jeunes candidats, ce sont dorénavant dix-sept étudiants qui ont opté pour le suivi de ce BTS en apprentissage.   

 

 

Bannière droite accueil
Bannière footer