Les artisans de l’industrie ont ratifié la charte commerciale du CAPI et parient sur l’avenir de leur cœur de métier

« Pour évoquer le secteur encore trop peu connu de l’artisanat de l’industrie, les professionnels de ce segment économique, encouragés par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, ont développé dans l’Yonne une antenne départementale du CAPI. Il regroupe aujourd’hui une quinzaine de chefs d’entreprises qui opèrent d’ordinaire dans la chaudronnerie ou la maintenance industrielle. Leur vocation, grâce à l’acceptation de cette charte commerciale, sera de travailler dorénavant en un réseau actif qui se ressource dans des valeurs fondamentales frisant l’excellence managériale… ». « Pour évoquer le secteur encore trop peu connu de l’artisanat de l’industrie, les professionnels de ce segment économique, encouragés par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, ont développé dans l’Yonne une antenne départementale du CAPI. Il regroupe aujourd’hui une quinzaine de chefs d’entreprises qui opèrent d’ordinaire dans la chaudronnerie ou la maintenance industrielle. Leur vocation, grâce à l’acceptation de cette charte commerciale, sera de travailler dorénavant en un réseau actif qui se ressource dans des valeurs fondamentales frisant l’excellence managériale… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

La ratification de la charte commerciale qui unit désormais les membres du CAPI de l’Yonne n’aura pas manqué d’originalité dans sa configuration scénographique au terme d’une soirée événementielle mettant en lumière ce club fédérateur des artisans de l’industrie. Tour à tour, la quinzaine de professionnels, issus de ce secteur encore trop méconnu en France, ont apposé leur paraphe sous le logo de leur entreprise adhérente, à même un document mural de grande taille. Grâce à cette convention partenariale, leurs auteurs, à savoir les représentants Icaunais de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne Franche-Comté, souhaitent en faire un véritable label…

AUXERRE : Responsable du pôle développement des entreprises et des territoires au sein de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Yonne, Corinne TOURLIER aura joué le rôle de grande prêtresse lors de cette cérémonie protocolaire, vécue dans l’amphithéâtre de l’organisme consulaire auxerrois.

La signature de la charte de mise en exergue de la pratique commerciale au sein du Club des Artisans de la Production industrielle de l’Yonne (CAPI) aura servi de prétexte constructif à une manifestation où étaient présents les acteurs clés de la chambre départementale, le président Jean-François LEMAITRE et Isabelle DUMONT, en charge de la gestion administrative et opérationnelle de l’institution.

D’inspiration nationale, le CAPI a vraiment pris son envol il y a cinq ans dans l’Yonne. Son objectif, louable, repose sur la convergence d’intérêt de ces artisans de l’industrie (à l’instar de ceux qui exercent leur savoir-faire professionnel dans la métallurgie) et à les faire partager parmi eux.

Bref, créer un réseau dans le réseau est devenue une priorité pour ces entrepreneurs qui ont eu, une fois n’est pas coutume, une belle  opportunité de tenir la vedette au cours de cet évènementiel organisé par la chambre consulaire.

milieu articles

Une charte comprenant les valeurs fondamentales de l’entrepreneuriat…

Opérationnel depuis 2013, ce groupe de travail où se retrouvaient les spécialistes de la sous-traitance et des services à l’industrie, n’a pourtant pas chômé pour autant durant cette période.    

Le programme des activités s’est très vite avéré copieux avec visites d’entreprises, formation à raison d’une séance mensuelle et surtout des échanges qualifiés de constructifs. Des statistiques, énoncées par Corinne TOURLIER, sont venues étayer les bienfaits de cette structure informelle. 43 réunions d’information ont déjà été dispensées, dix découvertes de société, six séances de formation dites sur mesure, et même trois présences remarquées aux RIDY, les Rencontres régionales de l’industrie, concoctées par l’autre organe consulaire de poids dans le landerneau de l’économie, la CCI.

Présent sur les réseaux sociaux, le CAPI veut désormais se projeter davantage vers l’avant grâce à ce club, animé par Mathilde VUILLERMOZ, en charge de son développement au sein de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Quant au contenu de la charte commerciale à laquelle souscrivent désormais les quinze entrepreneurs signataires, il s’articule autour de cinq grandes composantes. Ce sont des valeurs fondamentales de l’entrepreneuriat, s’arc-boutant sur les principes de la coopération, de la qualité, de la complémentarité des compétences, de la proximité et de l’esprit cocardier inspiré positivement par le « made in Yonne ».

Une somme de critères qualitatifs qui confère à cette convention la dimension d’un véritable label de référence…

Bannière droite accueil
Bannière footer