« 1 jeune, 1 solution » : Mathys, 14 ans, convertit ses vacances scolaires en stage découverte en entreprise

« Le jeune Mathys, 14 ans, collégien d’une classe de troisième à Auxerre, a décidé de profiter de ses vacances pour intégrer une semaine durant l’un des ateliers mécanique de la société Joël LEFEVRE lors d’un stage de découverte. Une initiative saluée par Dominique YANI, secrétaire générale de la préfecture de l’Yonne, qui promeut aux côtés de la CCI les vertus du plan « 1 jeune 1 solution »… ». « Le jeune Mathys, 14 ans, collégien d’une classe de troisième à Auxerre, a décidé de profiter de ses vacances pour intégrer une semaine durant l’un des ateliers mécanique de la société Joël LEFEVRE lors d’un stage de découverte. Une initiative saluée par Dominique YANI, secrétaire générale de la préfecture de l’Yonne, qui promeut aux côtés de la CCI les vertus du plan « 1 jeune 1 solution »… ». Crédits Photos : Thierry BRET et D.R.

Le plan « 1 jeune, 1 solution » a été lancé par le gouvernement à l’été 2020. Il a pour vocation d’offrir la possibilité à chaque jeune d’être accompagné, d’être formé et de faciliter son entrée dans la vie professionnelle. Ce dispositif vient en aide auprès des jeunes au sujet de leur avenir qui reste particulièrement flou avec la crise sanitaire de la COVID-19.

 

AUXERRE : La mesure gouvernementale « 1 jeune, 1 solution » permet de rassurer la jeune génération et de la préparer à un avenir plus certain. Le gouvernement met trois priorités en avant dans ce dispositif : faciliter l’entrée dans la vie active, orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et métiers d’avenir. Enfin, il s’agit d’accompagner 300 000 jeunes éloignés de l’emploi en construisant des parcours d’insertion sur mesure.[1]

Cela concerne celles et ceux qui souhaitent trouver un job, qui désirent participer à un évènement, qui ont besoin d’un accompagnement avec une conseillère d’orientation. Celles et ceux qui s’engagent aussi dans une mission de Service Civique ou encore qui sont en recherche d’un stage par exemple.

 

 

Le plan « 1 jeune 1 solution » séduit des entrepreneurs…

 

C’est le cas pour la SAS Joël LEFEVRE. Le concessionnaire de poids lourd DAF dans l’Yonne accueille des jeunes de classes de troisième afin qu’ils puissent découvrir le métier de mécanicien.

Mathys, un jeune garçon de 14 ans actuellement en troisième année de collège, profite de sa semaine de vacances pour découvrir le métier. Il avait déjà effectué un premier stage obligatoire dans le même secteur d’activité. Mais, il a souhaité en réaliser un second sur la base du volontariat pour satisfaire son choix.

 

 

 

 

Fabrice LEFEVRE, directeur général de la PME, souhaite recruter des mécaniciens afin d’étoffer ses équipes dans ses ateliers. Cette opportunité lui permet de former les jeunes. En moyenne générale, l’entreprise reçoit de cinq à six adolescents dans l’année en ayant pour but de les conserver par la suite. L’entrepreneur travaille pour le futur de sa société en continuant de prendre des stagiaires malgré la crise sanitaire.

 

 

 

Un simulateur pour obtenir des aides fonctionnel au 01er avril…

 

Depuis le lancement de ce plan jusqu’au 15 janvier 2021, en Nouvelle-Aquitaine à titre d’exemple, 36 434 jeunes ont bénéficié des aides du Plan France Relance : 13 247 d’entre eux ont pu profiter d’une formation en 2020.

Le 01 décembre 2020, le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a annoncé qu’au total environ un million de jeunes ont été embauchés en contrat à durée déterminée de plus de trois mois ou en CDI depuis début août.

Ce plan pour aider la jeunesse à s’insérer dans la vie active semble plutôt bien agir. Le Gouvernement a même décidé de le renforcer.

Le 19 février 2021, le Premier ministre Jean CASTEX rappelait que « cent mille offres d’emploi étaient disponibles dès le 19 février et que 300 000 offres de stages seraient disponibles au 01er mars 2021 ». 

Parmi les autres annonces faites ce jour-là par le chef du gouvernement, la création dès le 01er avril d’un simulateur qui sera mis à disposition pour accéder aux aides comme les bourses, les aides au logement et à la mobilité, etc.

 

En savoir plus :

[1] https://www.education.gouv.fr/plan-jeunes-1jeune1solution-305317

 

Jordane DESCHAMPS

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil