Ils ont achevé leur stage à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat : en route pour la gloire entrepreneuriale !

« Il n’y avait pas de projet lié à la filière du bâtiment dans ce stage organisé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat dans l’Yonne. Pour autant, les dix créateurs devraient concrétiser leurs rêves soit à la rentrée, soit d’ici le printemps de l’année prochaine avec la bénédiction de Nathalie CHEVANCE, responsable de l’unité consulaire de l’Yonne… ». « Il n’y avait pas de projet lié à la filière du bâtiment dans ce stage organisé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat dans l’Yonne. Pour autant, les dix créateurs devraient concrétiser leurs rêves soit à la rentrée, soit d’ici le printemps de l’année prochaine avec la bénédiction de Nathalie CHEVANCE, responsable de l’unité consulaire de l’Yonne… ». Crédit photos : Thierry BRET.

Projets novateurs, concepts créatifs : la dernière promotion de stagiaires ayant suivi le cycle pédagogique de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat dans l’Yonne ne manque pas de sel. Ni d’enthousiasme, assurément ! Durant près de deux mois, malgré les incidences sanitaires inhérentes au coronavirus, ces porteurs de projets ont acquis de solides bases de réflexion devant désormais les aider à se propulser dans la vie d’après. Celle de la réalité économique !

AUXERRE: Cela pourrait être le seul et unique stage de ce genre à avoir été dispensé par les services de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat cette année sur notre territoire. La faute à ce satané virus qui aura chamboulé beaucoup de choses dans les plannings organisationnels et les modalités présentielles.

Celles et ceux (le prétendant à ce cursus était seul et unique à revendiquer la masculinité lors de cette session) qui pouvaient y participer en ont profité allègrement. Pour approfondir leurs connaissances en matière de fiscalité, de marketing, de gestion, de finances, d’actualité juridique et de techniques de communication.

Bref, huit semaines ne furent pas de trop pour que cette petite frange de néo-entrepreneurs qui croient mordicus à leurs projets s’imprègne des recommandations et conseils délivrés par les formateurs émérites de la chambre consulaire.

Leur retour d’expérience durant cette immersion au plus près de l’entrepreneuriat fut excellent. Selon les commentaires avisés de la responsable d’unité administrative icaunaise, Nathalie CHEVANCE.

 

 

 

 

Rappelant que plus de 380 candidats avaient déjà suivi ces parcours formatifs en Bourgogne Franche-Comté depuis leur mise en place, la porte-parole de la chambre consulaire salua la qualité des projets dévoilés lors de cette promotion.

« Grâce à cette formation, vous avez pu bénéficier d’un vrai tremplin pour vous projeter vers l’avant ! ».

Les futurs chefs d’entreprise qu’ils soient naturopathe, couturière, créateur de bijoux, infographiste ou évoluant dans la restauration disposent de toute la latitude nécessaire pour transformer leurs rêves en réalité…

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil