L’univers de Jean-François BROSSIER s’expose : ses œuvres métalliques prennent goût à la vie…

 « Le sculpteur et plasticien Jean-François BROSSIER prête vie à d’imposantes statues de ferraille et de matériaux issus de la récupération. Ses personnages fruits de son imaginaire attendent votre visite au lavoir de la commune de Puisaye-Forterre jusqu’au 28 juillet inclus… ». « Le sculpteur et plasticien Jean-François BROSSIER prête vie à d’imposantes statues de ferraille et de matériaux issus de la récupération. Ses personnages fruits de son imaginaire attendent votre visite au lavoir de la commune de Puisaye-Forterre jusqu’au 28 juillet inclus… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Les énigmatiques personnages conçus par l’artiste de Puisaye-Forterre ont pris possession cet été du lavoir de Druyes-les-Belles-Fontaines où leurs admirateurs avérés peuvent les rencontrer jusqu’au 28 juillet…Rencontre du troisième type garantie !

DRUYES-LES-BELLES-FONTAINES: Composées de pièces métalliques issues de la récupération, les étranges statues nées de l’imaginaire exacerbé de l’artiste Jean-François BROSSIER occupent en cette période estivale un espace de visite pour le moins inattendu.

Le charmant lavoir et ses bruissements aquatiques si délicats à l’ouïe servent de lieu d’accueil pour cette tribu de figurines en métal figées par l’éternité. Une douzaine d’œuvres de taille humaine vous y attendent dans la semi-pénombre offerte par cet endroit de fraîcheur.

Artiste rare du sérail culturel Icaunais, Jean-François BROSSIER travaille pourtant depuis de longues années dans un atelier spacieux consacré à la conception de ses impressionnantes statues.

Les yeux expressifs (des écrous, des boulons…) de ces humanoïdes venus d’autres galaxies contemplent l’environnement mural du petit édifice qui les entoure. La vie semble reprendre de manière imperceptible dans cet antre de la créativité. On aurait même le sentiment bizarre que l’une de ces constructions, faites d’acier, a esquissé un subreptice mouvement !

Ce monde parallèle à porter de main peut encore s’apprécier jusqu’au 28 juillet, terme de l’exposition…

Bannière droite accueil
Bannière footer