Ses « Misters Class » sont programmés à Luzy : l’indéfectible soutien de SMAIN, artiste au grand cœur…

« Placés sous la direction artistique de l’humoriste, comédien et chanteur SMAIN, les « Misters Class de l’Humour », animation découvreuse de talents, s’apprécieront lors du second festival de Luzy, les « LUZYGOMATIQUES » du 28 au 30 juin. L’acteur en est le parrain : c’est la preuve de son indéfectible soutien et de son amitié qu’il porte à TRIODARTS Yonne, association qui développe ce concept artistique détonnant…». « Placés sous la direction artistique de l’humoriste, comédien et chanteur SMAIN, les « Misters Class de l’Humour », animation découvreuse de talents, s’apprécieront lors du second festival de Luzy, les « LUZYGOMATIQUES » du 28 au 30 juin. L’acteur en est le parrain : c’est la preuve de son indéfectible soutien et de son amitié qu’il porte à TRIODARTS Yonne, association qui développe ce concept artistique détonnant…». Crédit Photos : Thierry BRET.

Parrain de TRIODARTS Yonne, structure associative à l’origine du festival de l’humour de Luzy, le comédien ne pouvait manquer l’opportunité d’accoler son célèbre patronyme à l’affiche de ce second rendez-vous estival. Il aura lieu du 28 au 30 juin. Avec à la clé la présence de quelques autres pointures du paysage culturel national dont Raphaël MEZRAHI et le talentueux Gil ALMA, visage familier de la série télévisée, « Nos chers voisins »…

LUZY : Un homme simple au grand cœur. Voilà comment peut se définir l’humoriste après l’avoir rencontré lors d’un déjeuner des plus sympathiques. Son univers, il aime le partager. Dans un esprit vertueux, rempli d’humilité. Le comédien n’a pas la grosse tête. Et pourtant, que de chemin parcouru depuis le « Théâtre de Bouvard », où il fit ses premiers pas, un peu timide et gauche sur la scène, sous l’œil goguenard du médiatique maître des bons mots.

De cette expérience enrichissante naîtra sans aucun doute le mode opératoire des futurs « Misters Class », avec le concours de l’association TRIODARTS Yonne. A savoir, donner sa chance à plus petit que soi.

A l’instar d’autres compagnons de fortune rencontrés à cette époque lointaine des années 1980 qui firent la carrière qu’on leur connaît : Didier BOURDON, Pascal LEGITIMUS ou Bernard CAMPAN. Oui, vous les avez bien identifiés, ces « Inconnus » à l’état encore embryonnaires !

Pourfendeur du racisme ordinaire, de la méchanceté qui abêtit l’humain et de la malignité intellectuelle qui pervertit notre société, SMAIN revient en force cet été dans notre département. Avec sa verve et son regard critique qui séduisent.

La seconde édition des « LUZYGOMATIQUE », festival d’humour à décaper les cordes vocales, lui en procure l’opportunité. D’une part, notre personnage couronné d’un Molière pour le meilleur one man show produit en 1996 (« Comme ça se prononce ») en est le parrain. D’autre part, le César du meilleur premier film de 1988, « L’œil au beurre noir », voue une admiration sans borne aux structures associatives qui n’hésitent pas à prendre des risques au service de l’art et de la culture en général. Avec ce zeste salvateur qu’il apprécie tout particulièrement : la générosité dispensée vers autrui.

C’est le cas de TRIODARTS Yonne, portée sur les fonts baptismaux de la créativité à l’été 2016. Grâce à sa charismatique responsable, l’infatigable Nadia FENNIRI, découvreuse de talents.

Récemment, le parrain de cœur de la Fondation des maladies rares – il entretient une relation privilégiée avec l’un des clubs services qui œuvre au secours de l’enfance en souffrance (le KIWANIS) -, a même ajouté une corde supplémentaire à sa vaste harpe polymorphe. Il a présenté un spectacle musical destiné aux enfants.

Un artiste aux multiples talents et proche des gens...

Depuis quelques années, SMAIN irrigue la France en tant que narrateur de deux contes musicaux : « Pierre et le loup », le conte musical de Prokofiev qui consacre la victoire de l'audace et de l'espièglerie, ainsi que la fidélité en amitié. Et le « Carnaval des animaux », le savoureux bestiaire musical à l’estampille de Camille Saint-Saëns.

Il est ainsi accompagné sur ce projet par de grandes formations musicales dont l'orchestre de Suisse Romande et  le philharmonique de Radio France.

De la pure logique, en fait, pour ce détenteur d’une Victoire de la musique et du Grand Prix de la SACEM ! Son rêve le plus ultime s’est même mué en réalité. Lorsqu’il a pu enregistrer un album de chansons, « Le délit de la fa dièse », aux côtés d’un prestigieux complice assurant l’orchestration, le regretté Michel LEGRAND !

Le 30 juin, ce truculent personnage restituera le travail de ses élèves de la « Mister Class » de l’humour. Une expérience unique pour de jeunes et talentueux artistes qui auront eu tout le loisir de travailler en profondeur avec le professionnel lors d’un stage immersif de trois jours.

Une vingtaine de personnes auront droit à cet honneur : celui d’interpréter des sketches sous la bénédiction urbi et orbi de l’artiste immortel sous le feu nourri des projecteurs.

Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte pour celles et ceux qui prennent encore le temps de rire aux stupides dérisions offertes par notre société…

 

Bannière droite accueil
Bannière footer