« La Visite de la Fanfare » : le réalisateur Eran KOLIRIN filme l’espoir et la fraternité…

« Les pérégrinations d’une fanfare égyptienne au cœur du désert israélien ne manquent pas de péripéties. Une immersion filmographique invitant à la  réflexion et à l’optimisme… ». « Les pérégrinations d’une fanfare égyptienne au cœur du désert israélien ne manquent pas de péripéties. Une immersion filmographique invitant à la réflexion et à l’optimisme… ». Crédit Photos : Théâtre d’Auxerre.

Il est parfois nécessaire de sortir des grands classiques pour découvrir de petites pépites. Primé dans de nombreux festivals, dont celui de Cannes où il a reçu le prix du jury dans la catégorie « Un certain regard », « La Visite de la fanfare » est une œuvre qui est restée discrète. A tort ! Le 05 février, en partenariat avec CINEMANIE et les Amis du Théâtre, il sera grand temps de réparer cet oubli !

AUXERRE : Venue d’Égypte pour inaugurer un centre culturel arabe en Israël, la fanfare de la police d’Alexandrie arrive à l’aéroport. Sans hôte pour les accueillir. Ils vont vite se perdre. En cherchant leur chemin, les musiciens arrivent dans une petite ville oubliée, localisée dans le désert israélien. Ces deux peuples étrangers n’ont d’autre choix que d’apprendre à se connaître. C’est toute la magie de ce film qui laisse place à l’espoir et la fraternité.

Une résonance toute naturelle avec « Le voyage « de Dranreb CHOLB, ou penser contre soi-même, spectacle qui fait naviguer entre Palestine et Israël.

Claire CLEMENT

Projection le mardi 05 février à 19 h 30.

Grande salle.

Un long-métrage de 2007 d’Eran KOLIRIN avec Sasson GABAI, Ronit ELKABETZ et Saleh BAKRI

Bannière droite accueil
Bannière footer