Le théâtre d’Auxerre rejoint la cour des grands en devenant une scène conventionnée d’intérêt national…

 « Assurant 82 % de remplissage lors des spectacles proposés, le théâtre d’Auxerre s’est vu attribuer l’appellation de « scène conventionnée d’intérêt national ». Un précieux sésame qui fait office de label, certifiant la qualité du travail fourni en matière d’actions artistiques et culturelles. Un titre honorifique qui salue les choix décisionnels du directeur Pierre KECHKEGUIAN et de ses collaborateurs… ». « Assurant 82 % de remplissage lors des spectacles proposés, le théâtre d’Auxerre s’est vu attribuer l’appellation de « scène conventionnée d’intérêt national ». Un précieux sésame qui fait office de label, certifiant la qualité du travail fourni en matière d’actions artistiques et culturelles. Un titre honorifique qui salue les choix décisionnels du directeur Pierre KECHKEGUIAN et de ses collaborateurs… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Un bonheur n’arrive jamais seul, c’est bien connu. Directeur du théâtre d’Auxerre, Pierre KECHKEGUIAN l’a constaté à son avantage il y a peu. En parallèle de la tenue de « QUINTESSENCE », des rencontres autour du spectacle vivant en Bourgogne Franche-Comté qui furent un succès en réunissant plus de 150 professionnels, le mentor du site culturel auxerrois s’est vu décerner l’appellation de « scène conventionnée d’intérêt national » pour son établissement, une reconnaissance saluant la qualité de son programme d’actions artistiques et culturelles. A propos, notamment, de la mention « Art et Création »…

AUXERRE : Attribué pour une période de quatre ans, cet accessit prétexte à la signature d’une convention courant octobre honore ce haut lieu culturel de notre territoire. Celle-ci a été établie entre le ministère de la Culture, AIDA (Association icaunaise de diffusion artistique) et le théâtre auxerrois. Jusque-là soutiens indépendants de la structure, les collectivités locales, la Ville d’Auxerre, la Région Bourgogne Franche-Comté ainsi que le Conseil départemental de l’Yonne, signataires de ce document, sont désormais partie prenante de ce concept.

Dans le cas présent, c’est la mention « Art et Création » qui a suscité de l’engouement auprès des experts autour de l’attribution de ce nouveau critère qualitatif. L’appellation « scène conventionnée d’intérêt général », mis en place en mai 2017, contribue à l’essor de la politique nationale de soutien à des structures de création et de diffusion artistique.

Concrètement, elle a pour vocation d’identifier et de promouvoir un programme d’actions artistiques qui présente un intérêt général pour le développement de la participation et à la diversité culturelles d’un territoire.

Le théâtre d’Auxerre a été choisi pour l’accomplissement de ce travail durable auprès des artistes, en les accompagnants et en facilitant leur création. Parallèlement, le théâtre poursuivra son implication dans une démarche de développement et de sensibilisation des publics du territoire.

milieu articles

Une appellation qui fait office de certification…

Seuls cinq théâtres de Bourgogne Franche-Comté possèdent désormais ce titre distinctif de « scène conventionnée d’intérêt général ». L’obtention de cette légitimité artistique et culturelle traduit la reconnaissance d’un travail qualitatif où le foisonnement d’idées et de projets fait florès. La culture essaime. Y compris vers les milieux ruraux, grâce à la réalisation de spectacles assurés hors les murs.

Expliquant le choix de la mention « Art et Création » parmi d’autres possibilités thématiques, Pierre KECHKEGUIAN devait préciser que celle-ci correspondait le plus à la faisabilité des opérations entreprises depuis plusieurs années. « Nous ne sommes pas encore prêts pour développer la mention « Art et Territoire », par exemple… ».

Carrefour d’accueil important pour les compagnies théâtrales, Auxerre représente une étape majeure, en résidence ou en compagnonnage, pour ces artistes, d’ici ou d’ailleurs, qui souhaitent travailler en parfaite quiétude d’esprit leurs projets.

« Adeptes du théâtre vivant, poursuit Pierre KECHKEGUIAN, nous sommes favorables à une scène qui devient une référence en termes d’éducation culturelle, en incitant les jeunes artistes à s’impliquer dans la durée. Nous aidons bon nombre de projets sur le territoire icaunais et travaillons en parfaite osmose avec certaines compagnies… ».

Un intérêt qui a été partagé par la représentante de la DRAC (Direction régionale des Affaires Culturelles). Comme cette dernière devait le préciser lors de sa prise de parole : « Le département de l’Yonne est un territoire qui attire toute notre attention. L’Etat est là pour garantir l’équité artistique et culturelle et se satisfait de cette reconnaissance d’intérêt national obtenu par le théâtre d’Auxerre… ».

Quant à la Ville d’Auxerre, son élue a confirmé son total soutien à l’Association icaunaise de diffusion artistique (AIDA), représentée par sa présidente George BASSAN. « Les efforts réalisés autour d’une programmation éclectique et tout public favorisent l’ouverture de la culture en direction de la jeunesse et de spectateurs qui ne sont pas uniquement des amateurs éclairés. C’est la force de ce site d’exception… ».

 

Bannière droite accueil
Bannière footer