Laurent VOULZY en répétition à la cathédrale Saint-Etienne : le sens de la perfection absolue…

« Instants de grâce entre ciel et terre lors des séances préparatoires du tour de chant de Laurent VOULZY à Sens. L’artiste, accompagné de Michel AMSELLEM, aux claviers, et de la surdouée chanteuse et multi-instrumentiste, Naomi GREENE, a peaufiné minutieusement son répertoire avec la complicité des techniciens et preneurs de son. La perfection à l’état pur… ». « Instants de grâce entre ciel et terre lors des séances préparatoires du tour de chant de Laurent VOULZY à Sens. L’artiste, accompagné de Michel AMSELLEM, aux claviers, et de la surdouée chanteuse et multi-instrumentiste, Naomi GREENE, a peaufiné minutieusement son répertoire avec la complicité des techniciens et preneurs de son. La perfection à l’état pur… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Accompagné du claviériste Michel AMSELLEM et de la jeune multi-instrumentiste Naomi GREENE, l’auteur de « Belle Ile en Mer » et de « Jeanne » a peaufiné ses ultimes réglages avant le récital qu’il donne ce jeudi 27 septembre dans ce chef d’œuvre de l’art gothique dont il est si friand. Sous le regard admiratif de Bernard BROUSSE, vice-président de la Société archéologique locale et d’une rare poignée de privilégiés…

SENS : Perfectionniste dans l’âme, l’artiste auteur-compositeur-interprète ne laisse rien au hasard avant chaque concert. Durant plus de deux heures, en cette soirée du mercredi 26 septembre, l’autel de la cathédrale Saint-Etienne de Sens a connu une animation intense entre les répétitions des trois musiciens qui occupaient ce qui s’apparente à la scène, et le travail de fourmi des techniciens qui installaient les enceintes sonores et les éclairages.

Un large inventaire du répertoire, joué dès le lendemain, était minutieusement travaillé par le chanteur et ses deux complices qui n’hésitèrent pas à remettre à plusieurs reprises l’ouvrage sur la table afin d’insister sur les accords et les harmonies vocales plus complexes.

Prioriser sur une majeure partie des morceaux de « Lys & Love », l’album référence à cette époque médiévale dont s’inspire le créateur de « Jeanne » sorti en 2011, le futur set des musiciens laissera la part belle à des œuvres mélodiques et harmonieuses, devant se marier au cadre enchanteur et sublime de haut lieu de l’art gothique national.

A l’écoute des premières sessions, l’ensemble est envoûtant et hypnotique. Ce n’est pas la première fois que l’emblème culturel de la ville de Sens reçoit la visite d’un artiste de la trempe de Laurent VOULZY. Il y a quelques années, Michèle TORR avait sublimé le public sénonais de ses interprétations de grands classiques de la variété française.

« My sweet lord » : l’incontournable hommage aux BEATLES…

Cette fois-ci, le répertoire est tout de même quelque peu différent. Laurent VOULZY puise dans le disque « Lys & Love » le substrat essentiel de cet ensemble de chansons devant être en résonance absolue avec le décorum. Mais, plusieurs surprises ponctuent ce tour de chant répliqué pour vingt-cinq dates dont quelques-unes sont accueillies en Bourgogne Franche-Comté.

« Feelin Groovies » du célèbre duo, SIMON & GARFUNKEL, trouvera certainement grâce aux oreilles des puristes de la folk-music. Des comptines d’autrefois que l’on chantait enfant se remémoreront à nos bons souvenirs. Enfin, il y aura ce clin d’œil appuyé à l’héritage que nous ont laissé les BEATLES dont Laurent VOULZY est un pur accro.

Interpréter à sa manière le « My sweet lord » de George HARRISON, tube planétaire de l’année 1970, découlait de la pure évidence en ce lieu spirituel et liturgique. Un instant magique où Christian, un quatrième musicien, guitariste de surcroît, montera sur scène pour y jouer le célèbre riff du plus discret des Quatre de Liverpool…

 

Bannière droite accueil
Bannière footer