Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
groupama_small.png

Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cm.jpg
groupama_medium.png

Auxerre accueille le premier festival de la mode capillaire africaine…

« Les concurrentes de plusieurs nationalités du continent Noir dévoileront les charmes exotiques de la coiffure africaine lors d’un défilé haut en couleurs… : une première dans l’Yonne ». « Les concurrentes de plusieurs nationalités du continent Noir dévoileront les charmes exotiques de la coiffure africaine lors d’un défilé haut en couleurs… : une première dans l’Yonne ».

Sous le parrainage du Conseil régional de la province de Gôh (Côte d’Ivoire) se déroulera du 07 au 09 septembre un premier rendez-vous culturel insolite et teinté d’exotisme dans la capitale de l’Yonne. Portée par LUNE D’AFRIQUE, une structure associative ayant pour objectif de promouvoir les valeurs d’un continent empli d’authenticité, la manifestation gagne déjà en popularité en Afrique équatoriale…

 

AUXERRE : Bénin, Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Burkina-Faso…les pays de l’Afrique équatoriale ne se passionnent pas uniquement pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de football qui s’y déroulent à l’heure actuelle.

Nombreuses sont les nouvelles en provenance de France qui évoquent les ultimes préparatifs d’un événement très attendu depuis plusieurs semaines : le premier festival « AFRICA Tresses Fashion ».

L’enthousiasme est tel que la seconde édition de ce rendez-vous, conçu autour de la mode capillaire africaine, circule déjà dans tous les esprits, y compris ceux des organisateurs.

Des pré-sélections en terre africaine…

Le Burkina-Faso devrait confirmer d’ici peu son choix d’accueillir dans sa capitale, Ouagadougou, une pré-sélection de mannequins lors de demi-finales. Celles-ci qualifieraient les concurrentes de ce trophée international pour la grande explication de texte, disputée ensuite sur le territoire français à Auxerre.

Investi dans le projet, le ministère de la culture du Burkina-Faso dépêchera à cette occasion l’un de ses représentants en Bourgogne. Histoire de prendre le pouls de ce challenge aux multiples facettes qui rassemblera aussi bien une exposition de costumes africains ou un tournoi de football féminin au profit de la lutte contre le cancer du sein.

Autre pays à soutenir et à financer ce festival où la culture africaine sera reine : la Côte d’Ivoire. L’un des enfants du pays, Joachim Djedje BAGNON, président du Conseil régional de la province du Gôh, a choisi d’en assumer le parrainage.

Quant à cette première sélection officielle de mannequins, elle se composera de jeunes femmes originaires du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la République centrafricaine, voire peut-être du Maroc, qui n’a pas encore arrêté de manière définitive son engagement à ce concours.

Du côté de l’organisation, la Ville d’Auxerre a été sollicitée, en amont, par l’association LUNE d’AFRIQUE et son responsable, Dieusmonde TADET. Favorable à ce projet portant des valeurs humanistes, elle a alloué à l’organisation le gymnase Serge Mésonès, pour y accueillir un évènement qui ne devrait laisser personne indifférent…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le jeudi, 07 septembre 2017 15:18

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil
Bannière footer