La semaine par monts et par mots… : « Chat alors », entre canicule et farniente, l’Yonne prend ses quartiers d’été !

« Et pourquoi pas un petit somme salvateur à l’image de ce chat sur les transats de l’Abbaye Saint-Germain à Auxerre avant de découvrir l’exceptionnelle exposition qui est consacrée aux œuvres d’art contemporain du Centre Pompidou, accueillies tout l’été (et même plus) en ce lieu patrimonial… ». « Et pourquoi pas un petit somme salvateur à l’image de ce chat sur les transats de l’Abbaye Saint-Germain à Auxerre avant de découvrir l’exceptionnelle exposition qui est consacrée aux œuvres d’art contemporain du Centre Pompidou, accueillies tout l’été (et même plus) en ce lieu patrimonial… ». Crédit Photos : Dominique BERNERD.

On peut être un félin cultivé, car résident en permanence à l’Abbaye Saint-Germain à Auxerre, et se passionner pour la Convention nationale de la Jeune Chambre Economique, voire l’exceptionnelle exposition consacrée aux œuvres d’art contemporain, accueillies au Centre Pompidou, et avoir envie de souffler un peu entre toutes ces manifestations haletantes ! D’autant qu’avec le 01er juillet qui frappe à notre porte, c’est le début de la longue période de congés !

 

BILLET :

 

Lundi

 

La déclaration fleurie, affichée sur la porte de leurs locaux auxerrois, ferait sans doute « rosir » de plaisir les plus vieux « éléphants » du Parti socialiste… Il y a tellement longtemps qu’on ne leur avait pas dit qu’on les aimait !

 

 

Mardi

Initiée en 1982 par Jack LANG, alors ministre de la Culture du gouvernement MITTERRAND, et encore aujourd’hui, figure indissociable de l’évènement, la Fête de la musique célèbre cette année ses quarante ans après être devenue une véritable institution, présente dans plus de 120 pays dans le monde. Qui se souvient qu’à l’époque, beaucoup de monde s’était opposé à cette fête païenne célébrant la musique dans ses formes les plus diverses ? L’on disait même que cela risquait de nuire aux épreuves du bac ! Le caractère spontané des débuts a progressivement disparu, laissant place à des spectacles mieux rôdés et plus professionnels, quitte parfois à perdre leur âme en chemin… Comment en cette nuit la plus courte de l’année, ne pas se souvenir avec émotion de ce mélomane auxerrois qui, au début des années 80, n’hésitait pas à déménager son piano sur les pavés de la rue de l’Horloge pour mieux en libérer les notes et fêter à sa manière le solstice d’été ?

 

 

Mercredi

 

Quatre mois après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la guerre de POUTINE s’installe dans la durée avec son lot quotidien de crimes et d’exactions. Longtemps médiatisée de façon quasi continue sur les chaînes d’information, elle est relayée désormais en pages intérieures des quotidiens ou en milieu du journal télévisé du soir. L’inflation qui ne cesse d’accélérer et le retour de la crise sanitaire semblent avoir pris le pas dans les esprits sur tout le reste ! Ainsi va la vie. Ainsi va la mort…

 

Jeudi

 

Figure majeure de la littérature américaine, le grand écrivain que fut Henry MILLER passât un jour par Auxerre. Une soirée étape aux bords de l’Yonne, citée dans l’un de ses romans les plus célèbres, écrit en 1938, « Tropique du Capricorne » : « Le soir tombait quand j’arrivai en vue de la ville d’Auxerre qui, si mes souvenirs sont exacts, est sur l’Yonne. Il y avait un pont, comme dans toutes les villes françaises, et nous restâmes là un long moment, ma femme et moi, à regarder le reflet des arbres danser sur la rivière… ». Tombé sous le charme semble-t-il, de cette « modeste petite auberge » et de cette « bouteille de bon vin », dont on ne connaitra jamais le nom, avant peut-être que ses pas ne le conduisent jusqu’à la passerelle pour mieux admirer le panorama sur la vieille ville. Il me plaît à penser que c’était un soir d’après orage comme celui-ci, à l’heure où les rayons du soleil couchant semblent border les nuages pour les bercer et les emporter dans la nuit…

 

 

Vendredi

 

Aux Etats-Unis, la décision prise par les trois juges conservateurs de la Cour suprême d’annuler l’arrêt historique par lequel était reconnu depuis près de cinquante ans le droit à l’avortement, rend désormais chaque état libre de légiférer à sa guise en la matière. L’on estime que 26 d’entre eux pourraient dans un avenir proche, bannir totalement toute interruption de grossesse sur leur sol, avec les conséquences dramatiques qui en découleront sur la santé des femmes, particulièrement des plus pauvres. L’inénarrable Donald TRUMP s’est pour sa part ouvertement réjoui de la nouvelle, affirmant qu’une telle décision relevait de la « volonté de Dieu » ! Les trois talibans en robe noire mis en place par l’ancien président américain pour faire basculer la majorité de la haute juridiction dans le camp réactionnaire s’en prendront-ils demain à d’autres droits fondamentaux, comme le mariage pour tous ou la contraception, voire l’homosexualité… ? Leur croisade conservatrice est en marche et l’on ne sait qui pourra l’arrêter…

 

Samedi

L’on connaissait déjà la pénurie de main d’œuvre frappant le milieu de la restauration, avec pour certains employeurs, l’obligation de fermer leur établissement plusieurs jours par semaine, voire de diviser par deux le nombre de couverts disponibles. Un mal qui frappe également d’autres métiers de bouche, à l’image de cet avertissement affiché sur la porte d’une célèbre enseigne de la rue du 24 août, vénérable et familiale institution dévolue au commerce de la viande et de la charcuterie. Faudra-t-il demain réserver son droit d’entrée, avant de venir acheter son pâté en croute favori ou sa côte de bœuf charolaise… ?

 

 

Dimanche

Dans l’Egypte antique, les chats étaient associés au symbole de protection, voire de divine incarnation et jouissaient à ce titre d’un véritable culte. Leurs lointains descendants qui ont élu domicile à l’Abbaye Saint-Germain ont-ils encore vocation à en être les « gardiens du temple » ? Ce matou croisé sous les arcades du cloître s’est semble-t-il trouvé une autre vocation en surveillant de près les transats !

 

Dominique BERNERD

 

Articles

Bannière droite accueil