Christelle LOURY prête vie et la voix à trois grandes dames de la chanson française : état de grâce pour les oreilles…

« Le 02 avril, retour sur la scène pour l’enfant prodige de l’Yonne à Perrigny ! Les répertoires de Juliette GRECO, BARBARA et Edith PIAF seront revisités par l’irrésistible et talentueuse Christelle LOURY, ambassadrice culturelle de notre territoire… ». « Le 02 avril, retour sur la scène pour l’enfant prodige de l’Yonne à Perrigny ! Les répertoires de Juliette GRECO, BARBARA et Edith PIAF seront revisités par l’irrésistible et talentueuse Christelle LOURY, ambassadrice culturelle de notre territoire… ». Crédit Photos : Pierre LOURY.

Elle a beau enchaîner les récitals aux quatre coins de l’Hexagone, voire sous d’autres cieux éloignés du continent européen ; l’auteure-compositrice et interprète, éprouve toujours un immense plaisir à se produire sur l’une des scènes de son territoire de prédilection : l’Yonne. D’ailleurs, son public, fidèle parmi les fidèles, le lui rend bien à chaque prestation. Voix de velours et look « glamour », cette « crooneuse » de charme a su s’essayer avec bonheur aux rythmes suaves du jazz et devrait combler d’aise les spectateurs de Perrigny le 02 avril.

 

PERRIGNY : Nul ne peut rester insensible à un tour de chant assuré par Christelle LOURY. Sa prestance, tout d’abord, traduit le professionnalisme de l’artiste, façonné par des heures et des heures de travail. Une construction infime du personnage public autour de la pugnacité et du volontarisme qu’elle dévoile sous les feux des projecteurs depuis bon nombre d’années. La voix, ensuite. Peaufinée, maîtrisée qui lui permet en changeant de tessiture et d’intonation de se balader avec aisance et grâce parmi le répertoire qui demeure, et de très loin, son cœur de cible : la chanson française.  

Pas ces airs racoleurs de bas étage, façon « variétoche » qui n’excèdent pas dans nos souvenirs le temps d’un été maussade ! Non, Christelle LOURY, ce qu’elle aime, ce sont les grandes dames de ce patrimoine culturel qui parfois, à l’aide de quelques pépites intemporelles, arrive à faire le tour de la planète et à s’imposer dans des contrées situées loin du berceau initial. Edith PIAF, Juliette GRECO, BARBARA. Du lourd, du très lourd en somme qui résonne encore à nos oreille captives à leur moindre évocation.

Seule en scène, accompagnée d’un instrumentiste, en l’occurrence du virtuose Jean-Christophe KOTSIRAS, derrière le Steinway noir ébène, la chanteuse se donne corps et âme à son public. Par le biais de ces textes qu’elle interprète sans retenue aucune, jusqu’au moindre bout de souffle, et Dieu sait qu’elle en a ! On fait fi du pastiche ou de l’imitation. Les plus anciens d’entre les spectateurs se souviendront de la silhouette filiforme de GRECO, de la noirceur nimbant l’existence de PIAF ou des douleurs intérieures insondables que révèle dans « l’Aigle noir » l’évanescente BARBARA. Christelle LOURY ne les mime pas. Elle ressuscite ces trois anges par sa gestuelle, son timbre, sa présence. Qui ne peut être que bouleversante au fil de l’heure et demie de spectacle. Fermez les yeux et laissez-vous bercer par ce parcours initiatique, au confluent de « la femme, l’amour et la liberté ».

 

 

En savoir plus :

Christelle LOURY en concert le samedi 02 avril 2022 à la salle polyvalente de Perrigny à 20h30.

Entrée à 20 euros.

Informations et réservation sur le 06.81.97.33.96.

Création et mise en scène de Christelle LOURY, avec Jean-Christophe KOTSIRAS, premier prix du Conservatoire de Paris.

Un site pour suivre l’actualité de l’artiste : www.christelleloury.com

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil