Joséphine BAKER à livre ouvert : Charles ONANA dévoile les facettes secrètes d'une combattante pour la liberté

« Docteur en sciences politiques, le chercheur Charles ONANA a publié un passionnant ouvrage qui retrace la lutte acharnée de la chanteuse Joséphine BAKER contre le nazisme. Une implication se traduisant par des missions au sein des services secrets. Thème de cette conférence intéressante suivie par Alain DROUHIN et Nathalie BILLIETTE… ». « Docteur en sciences politiques, le chercheur Charles ONANA a publié un passionnant ouvrage qui retrace la lutte acharnée de la chanteuse Joséphine BAKER contre le nazisme. Une implication se traduisant par des missions au sein des services secrets. Thème de cette conférence intéressante suivie par Alain DROUHIN et Nathalie BILLIETTE… ». Crédit Photos : Thierry CARABIN.

Invité à venir s’exprimer à la médiathèque de Bléneau, Charles ONANA a parlé de l’action secrète de Joséphine BAKER au profit de la France Libre lors d’une causerie de belle qualité. Une rencontre passionnante avec un personnage clé de notre histoire qui méritait un jour d’entrer au Panthéon…

 

BLENEAU : Des millions de téléspectateurs l’ont regardé et écouté sur plusieurs chaînes de télévision et quelques antennes radiophoniques. Au lendemain de la réception de l’héroïne au Panthéon, Charles ONANA était accueilli à la médiathèque de Bléneau par Alain DROUHIN, maire, et Nathalie BILLIETTE, bibliothécaire. De nombreuses personnes étaient présentes pour écouter la conférence.

Docteur en sciences politiques, chercheur, Charles ONANA a eu accès aux archives de l’armée de l’air et du ministère de l’Intérieur. Il voulait connaître le détail des actions menées par Joséphine BAKER pendant les années d’occupation.

 

« J’ai fait mon devoir »…

 

Interrogée après la Libération, la chanteuse se contentait de répéter qu’elle avait tout simplement fait ce qu’elle devait. Elle n’est pas seule à donner une telle réponse, plutôt commune à tous ceux qui ont travaillé pour les services. C’est la consigne.

Dans les archives, Charles ONANA a trouvé des indications plus précises sur les renseignements et documents obtenus dans un consulat à Paris. On apprend qu’une composition de musique peut dissimuler des informations secrètes. On découvre que le statut d’agent secret n’est pas exclusivement réservé à des hommes protégeant leur anonymat sous un grand imperméable de couleur mastic.

 

 

Une femme au sacré tempérament…

 

Que ce soit sur la ligne Maginot ou plus tard en Afrique du Nord, Joséphine BAKER a chanté et dansé pour les troupes. Elle a aussi donné des galas dont la recette permettait d’améliorer l’ordinaire des soldats. Elle a utilisé son statut de vedette internationale pour transporter photos et documents.

Il faut « un sacré tempérament » pour donner des autographes avec le sourire alors que l’on transporte des éléments secrets, accrochés à ses dessous.

Joséphine BAKER clamait son amour de la France, ce pays où elle avait découvert que tout le monde pouvait dîner au restaurant, sans distinction de couleur de peau.

 

En savoir plus

Le livre de Charles ONANA, « Joséphine Baker contre Hitler », est publié par les éditions Duboiris. Il peut être commandé dans toutes les bonnes librairies.

 

Thierry CARABIN

 

 

Articles

Bannière droite accueil