Le « Magnifique » n’est plus, il nous manque déjà : adieu Jean-Paul BELMONDO, grand « Professionnel »…

« Hommage poétique rendu à « l’Homme de Rio » et au « Professionnel » : Jean-Paul BELMONDO n’est plus. Il nous manque déjà. Adieu l’artiste… ». « Hommage poétique rendu à « l’Homme de Rio » et au « Professionnel » : Jean-Paul BELMONDO n’est plus. Il nous manque déjà. Adieu l’artiste… ». Crédit Photos D.R.

Le départ de ce monstre sacré de la comédie et du théâtre a inspiré notre chroniqueur Jean-Paul ALLOU. Il lui rend hommage de la plus belle façon, en couchant des mots dans un style poétique. Un au-revoir à l’artiste qui vivra toujours dans nos pensées à travers ses 80 films et pièces de théâtre…

 

TRIBUNE: Les mots nous manquent à tous

Un homme heureux est mort

Icône des trente glorieuses

Et de la France heureuse

Il traverse l’histoire

Du cinéma français

Adulé du public

Des succès populaires

Des films et des cascades

Qui le font rejeter

Des intellos pisse-froid

Des bobos, des gauchistes

D’une intelligentsia

Si loin du cœur des hommes

Honnis des médiocres

Jaloux de son talent

Il va clouer le bec

A tous ces spécialistes

De la pensée unique

Magistral come-back

Avec « Kean » au théâtre

A la fin de l’envoi

Il touche tous les cœurs

 

 

 

 

Une gouaille féconde

Rejoint le paradis

Des anges et des artistes

Bébel, c’est un sourire

Et l’ami de chacun

L’amant inespéré

Le fils, le père, le gendre

Celui qu’on voudrait être

« Le Magnifique » n’est plus

On peut imaginer

Un cercueil pendu

Sous un hélicoptère

Et une main s’agite

Pour nous dire : au revoir…

 

Jean-Paul ALLOU

 

 

Articles

Bannière droite accueil