L’équipe nationale de Chine reçue à la préfecture : l’idylle prometteuse se poursuit avec l’Yonne du football …

« Rencontre d’exception dans les salons de la préfecture : le représentant de l’Etat Patrice LATRON a accueilli au nom de la République et du département de l’Yonne l’importante délégation de l’équipe nationale de Chine, présente en France pour la phase finale de la Coupe du monde féminine. Un évènement où le gotha du sport icaunais était invité. Parmi les personnalités : Guy FEREZ, le maire d’Auxerre, les dirigeants de l’AJ Auxerre, dont le président Francis GRAILLE ou l’actionnaire du club, James ZHOU, initiateur de ce rapprochement entre le club icaunais et le géant asiatique… ». « Rencontre d’exception dans les salons de la préfecture : le représentant de l’Etat Patrice LATRON a accueilli au nom de la République et du département de l’Yonne l’importante délégation de l’équipe nationale de Chine, présente en France pour la phase finale de la Coupe du monde féminine. Un évènement où le gotha du sport icaunais était invité. Parmi les personnalités : Guy FEREZ, le maire d’Auxerre, les dirigeants de l’AJ Auxerre, dont le président Francis GRAILLE ou l’actionnaire du club, James ZHOU, initiateur de ce rapprochement entre le club icaunais et le géant asiatique… ». Crédits Photos : Thierry BRET.

En stage de préparation physique avant que ne débutent les épreuves de la Coupe du Monde le 07 juin, les athlètes de la délégation chinoise ont reçu les honneurs de la République française, dans les salons particuliers de la préfecture. Accompagnées de leurs dirigeants et staff technique, les jeunes filles ont pu profiter de ce bref moment de répit avant de disputer ce vendredi un match préparatoire faisant déjà office de test face à l’équipe tricolore. Une petite incartade à leur entraînement où elles auront pu découvrir les relations toutes particulières qui existent entre leur pays et le département de l’Yonne…

AUXERRE : Avec le sens de la diplomatie et l’élégance qu’on lui connaît, Patrice LATRON n’aura pu s’empêcher de conclure son discours de bienvenue à la délégation chinoise en leur souhaitant bonne chance. Toutefois, le préfet de l’Yonne glissera avec un zeste d’humour et avant de s’éloigner du pupitre « qu’il espérait quand même une victoire française ! ».

L’équipe nationale de l’ex-Empire du Milieu a donc été reçue avec les fastes qu’elle méritait lors de cette réception honorifique. Un évènement vécu en mode tapis rouge et petits fours à satiété dont ces demoiselles au régime diététique drastique n’auront vraisemblablement pas pu goûter !

La présence insolite de l’importante délégation d’Extrême-Orient sur notre territoire puise sa source dans cette relation étroite qui unit la destinée du club de football d’Auxerre à ses partenaires chinois. Une explication de texte que devait analyser le responsable de l’Etat.

« Compte tenu de l’investissement d’ORG Packaging et de son dirigeant, James ZHOU, actionnaire de l’équipe locale de l’AJA, toutes les conditions qui favorisaient la venue de l’équipe nationale de football chinoise en terre icaunaise étaient requises. Je m’en réjouis. Non seulement, la France est fière d’accueillir la prochaine Coupe du monde du 07 juin au 07 juillet dans ses stades mais en outre, elle est très honorée de recevoir la formation nationale d’un grand pays… ».

La Chine, une valeur aguerrie de la planète du ballon rond…

Classée à la seizième place par la FIFA au niveau mondial, la Chine possède de sérieuses prétentions en sa qualité d’outsider dans cette compétition à laquelle elle a déjà participé à six reprises. Finaliste en 1999 aux Etats-Unis, la Chine réitéra presque l’exploit quatre ans plus tard, obtenant une méritoire quatrième position.

Ses performances ne sont donc pas à minimiser. La rencontre préparatoire de ce vendredi 31 mai sur la pelouse de Créteil face aux protégées de Corinne DIACRE permettra de jauger la valeur réelle de ces jeunes filles en soif de conquêtes. Elles étaient accompagnées lors de la réception de M. CAI, membre du Comité exécutif de la Fédération nationale de la République populaire. Ce dernier a remercié ses hôtes pour la qualité de cet accueil.

Patrice LATRON apporta dans ses explicatifs l’une des clés de voûte justifiant ce séjour en terre de l’Yonne : « la qualité des installations techniques auxerroises et la proximité de la région parisienne ont été des atouts dans la venue de la sélection chinoise. On ne peut que s’en féliciter ! ».

Une entrée en matière pour saluer le rôle de l’actionnaire de l’AJ Auxerre, James ZHOU. « Je voulais souligner, à ce propos, ajouta le préfet de l’Yonne, que, si l’investissement est conséquent au plan financier, il s’accompagne d’une véritable passion pour le club et d’une volonté de développer le football en Chine… ».

Grâce à cette politique volontariste, entamée depuis l’arrivée du président de l’AJA Francis GRAILLE, la structuration d’une filière de football féminin a su porter ses fruits. Le partenariat initié entre l’AJ Auxerre et le Stade Auxerrois en 2018 s’est révélé fort à propos. Les moyens engagés par l’investisseur chinois sont devenus importants : l’objectif étant d’arriver à terme (entre deux et trois ans) au niveau de la Ligue 2 pour l’équipe des féminines à l’instar de celle des garçons.

Etre dans un rapport gagnant/gagnant…

Entre la Chine et la capitale de l’Yonne, c’est une idylle qui tient toutes ses promesses. Le préfet rappela à titre d’exemple l’accord de coopération conclu localement entre l’AJA et la Fédération de football de Shanghai en matière de formation des jeunes. « Il y a eu aussi la création de l’académie AJA dans l’une des villes du pays, à Bengbu… ».

Les prises de participation chinoises dans les clubs européens se sont intensifiées depuis 2016. L’un des investissements majeurs, hormis celui qui concerne le club de la Bourgogne septentrionale, se rapporte au Milan AC. La vente de cette légende du football transalpin à un consortium chinois avait fait la une des médias spécialisés.

« J’y vois une double explication, renchérit Patrice LATRON en fin connaisseur de la sphère footballistique, du côté des équipes européennes, ces prises de participation traduisent, outre la manne de capitaux, par un accès au marché chinois avec pour avantage un accroissement du nombre de fans et des ventes de produits à l’estampille du club. Du côté des investisseurs chinois, cette stratégie vise à acquérir des techniques d’entraînement du football de haut niveau et à se familiariser avec la culture du football continental… ».

Des investissements qui ont été encouragés par le président chinois en personne, Xi JINPING, qui voue une adoration particulière, comme son homologue élyséen, Emmanuel MACRON, à cette discipline universelle.

 

Articles

Bannière droite accueil