Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg

Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cm.jpg

Pablo CORREA avant la rencontre face à Paris FC : « seuls le succès et les trois points sont dans nos esprits… »

« Le mot défaite n’intègre pas le vocabulaire du coach auxerrois Pablo CORREA ! Il faut glaner de précieux points qui propulseraient ses joueurs vers une place conforme à leurs ambitions. Pour se faire, l’entraîneur de l’AJ Auxerre a su trouver les mots justes, cette semaine, dans le vestiaire pour redonner confiance et galvaniser le mental de ses troupes… ». « Le mot défaite n’intègre pas le vocabulaire du coach auxerrois Pablo CORREA ! Il faut glaner de précieux points qui propulseraient ses joueurs vers une place conforme à leurs ambitions. Pour se faire, l’entraîneur de l’AJ Auxerre a su trouver les mots justes, cette semaine, dans le vestiaire pour redonner confiance et galvaniser le mental de ses troupes… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

La réception du Paris FC à l’Abbé Deschamps représente une nouvelle source de motivation pour le coach franco-uruguayen de l’AJA. Malgré un effectif amoindri par les blessures de plusieurs joueurs, l’entraîneur auxerrois aborde cette rencontre déjà cruciale pour l’avenir du club ce vendredi soir en plaçant le curseur de la victoire comme une obligation impérative. La défaite est interdite !

AUXERRE : Balayant d’un revers de la main la fameuse formule conditionnelle, « avec des si, on referait le monde… », Pablo CORREA n’envisage aucunement la défaite ce vendredi soir face à Paris FC, dans le cadre de la douzième journée du championnat de Ligue 2.

Pugnace, le coach auxerrois ne se fixe qu’un seul et unique objectif à quelques heures d’une rencontre, pourtant déjà délicate face à la 7ème équipe de ce début de saison, la victoire. Nette et sans bavure. Avec si possible, et il n’y a rien d’optionnel, la manière. Histoire de redorer le blason du groupe face à des supporters mécontents qui ont sorti les banderoles parmi les travées du stade afin d’exprimer leur exigence.

Certes, plusieurs prétendants à l’équipe type devront encore ronger leur frein sur les bancs de l’infirmerie. Mais, le succès retrouvé, après une longue période de doute et d’atermoiement, face à l’AS Béziers, sur un score de deux buts à rien, est susceptible de redonner, quelque peu, de l’espoir pour la suite de l’épreuve.

milieu articles

Vers un nouvel élan plus optimiste…

Se concentrer sur le match à venir. C’est le credo continuel de l’ancien entraîneur de l’AS Nancy Lorraine, qui est venu poursuivre une carrière de bel aloi en terre icaunaise au milieu de la saison dernière. La volonté et le style de Pablo CORREA sont inchangés. L’homme est respectueux de chaque adversaire. Néanmoins, il faut savoir saisir sa chance sur le terrain pour jeter le trouble d’un adversaire qui présente nécessairement des forces et des faiblesses.

Déterminé à profiter d’une dynamique positive, au moins jusqu’à la trêve des confiseurs, le coach de l’AJA ne veut plus que ses garçons soient crisper face à l’équipe adverse. « Notre récent succès devrait nous permettre de bénéficier d’un élan favorable. A nous de le travailler tant sur le plan physique que mental pour cela nous soit profitable le plus longtemps possible… ».

Renverser la vapeur, passe par des attitudes, des gestes, des échanges constructifs et de la psychologie. Tout ceci se vit dans l’intimité du vestiaire.  

« Je sens mes joueurs très impliqués, précise Pablo CORREA, je ne vois pas d’autres manières que de les mettre en situation d’enchaîner des résultats si ce n’est en leur insufflant l’envie et la passion… ».

Un adversaire de poids qui veut accrocher le podium…

Le défi à relever est donc important. Paris FC demeure une formation complexe à manœuvrer, disposant de joueurs de belle facture, avec de réelles ambitions pour clore cette compétition au plus près du podium. Quitte, peut-être, à grimper dessus ! Il sera nécessaire de puiser dans ses plus lointaines ressources pour trouver le mental indispensable à la dynamique de la victoire. Et de renouer ainsi avec le succès par le prisme de ce spectacle sportif, préféré des Français.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil
Bannière footer