La préfecture interdit leur accès à l’Abbé Deschamps : les supporters de Saint-Etienne peuvent-ils « envahir » Auxerre ?

« Les clubs des supporters de l’AS Saint-Etienne espèrent un déplacement en nombre de leurs adhérents lors du premier match de barrage disputé à Auxerre. Or, la préfecture de l’Yonne interdit leur accès à l’Abbé Deschamps. Risque de débordements en perspective ? ».  « Les clubs des supporters de l’AS Saint-Etienne espèrent un déplacement en nombre de leurs adhérents lors du premier match de barrage disputé à Auxerre. Or, la préfecture de l’Yonne interdit leur accès à l’Abbé Deschamps. Risque de débordements en perspective ? ». Crédit Photo : D.R.

La double confrontation ne manque pas de piquant. Tant sur l’affiche, très alléchante entre ces deux références du football hexagonal que sur le terrain, surtout au niveau des enjeux. Avec le maintien en Ligue 1 pour l’Association Sportive de Saint-Etienne, ou sa rétrogradation. Si l’AJ Auxerre qui n’a rien d’un petit poucet prend le chemin des filets. Mais, attention, l’Yonne pourrait être submergée de supporters « verts », interdits de stade...

 

AUXERRE : Les clubs de supporters de l'AS Saint-Etienne, les « Magic Fans 91 » et les « Green Angels 92 » ne cessent depuis plusieurs jours, via les réseaux sociaux, d'haranguer leurs ouailles en les invitant à se mobiliser nombreuses dans l'Yonne, à l’occasion de la première des deux rencontres de barrage devant opposer leur équipe à celle de l’AJ Auxerre.

Ils en appellent à la mobilisation générale et encouragent leurs supporters à effectuer le déplacement en terre de l’Yonne. On sait que de ces deux matchs dépend la survie du club du Forez parmi l'élite, après une des saisons les plus calamiteuses de son histoire.

Or, à la suite d’incidents survenus lors de la rencontre Jura Sud Foot face à Saint-Etienne, le 02 janvier dernier en Coupe de France, la Fédération Française de Football a prononcé un certain nombre de sanctions contre le club de la Loire. Privant ses aficionados, trop turbulents, de plusieurs rencontres de Ligue 1 dans les semaines qui suivirent.

 

Faut-il craindre des débordements aux abords de l’Abbé Deschamps ?

 

La préfecture de l’Yonne voit donc la venue de supporters « Verts » du plus mauvais œil ce jeudi dans les parages du stade. Mardi en fin d’après-midi, le service communication de l’institution préfectorale a fait savoir par le biais d’un communiqué, que « la tribune visiteurs du stade auxerrois ne serait pas accessible aux supporters de l’ASSE ».   

Soucieux de prévenir tout risque de trouble à l’ordre public et conserver ainsi le caractère festif et sportif de ce match capital pour l’avenir des deux formations, le préfet Pascal JAN a décidé par un arrêté officiel d’établir un périmètre de protection autour de l’Abbé Deschamps. Redoutant, des risques de débordement.

L’interdiction, valable ce jeudi 26 mai entre 16h et 24h, s’applique à toutes les personnes, soutenant ostensiblement Saint-Etienne, d’arborer des vêtements aux couleurs vertes du célèbre club, d’accéder au stade, de circuler ou de stationner sur la voie publique aux abords de l’infrastructure sportive, dans le périmètre préalablement délimité.

En outre, la présence de la fête foraine, située à côté du stade, n’arrange rien en termes de pic d’affluence attendu le jour J. Les forces de l’ordre et les équipes municipales sont sur le pont pour assurer le bon déroulement de la rencontre.

 

L’ambigu communiqué de presse des clubs de supporters de l’ASSE…

 

De leur côté, les clubs de supporters de l’ASSE incitent leurs adhérents à se déplacer en masse à Auxerre pour le match du salut. Dans un communiqué de presse, publié en début de semaine, ils assuraient que ce « déplacement était rendu possible puisqu'aucun arrêté préfectoral n'avait été pris en compte du côté des instances étatiques dans l'Yonne ».

Ce qui n’est plus le cas en l’état actuel depuis mardi soir avec la diffusion du document rédigé par les services de la préfecture de l’Yonne.

Dans leur communication, les « Magic Fan 91 », l’un des clubs d’ultras de l’ASSE précise même « qu’une réunion se serait déroulée en amont entre la préfecture de l'Yonne, les deux clubs concernés et les clubs de supporters pour que la réception des visiteurs puisse s'organiser dans le meilleur des mondes. La préfecture de l'Yonne faisant montre de mansuétude envers les supporters de la Loire, autorisant ainsi leur déplacement par souci d'équité sportive lors de ces rencontres décisives… ».

La vigilance sera donc de mise jeudi après-midi dans la capitale de l’Yonne qui pourrait être « envahie » de supporters aux couleurs vertes. Sans qu’ils aient la possibilité de se rendre au stade.  

Avant que la préfecture de l’Yonne ne prenne la décision d’interdire l’accès à l’Abbé Deschamps des fans de l’ASSE ; les clubs de supporters stéphanois parlaient même de « position respectable et responsable de la part des autorités icaunaises de leur permettre de venir assister à la rencontre en qualité de visiteurs à Auxerre ».

Spécifiant en guise de conclusion dans leur communiqué par une curieuse formule, que « toutes autres informations contradictoires de la part des institutions officielles – notamment la préfecture de l’Yonne – ne devaient pas être prises au sérieux ».

Aujourd’hui, les dés sont donc jetés pour ces supporters stéphanois qui trouveront portes closes pour assister à la rencontre. Quelle sera in fine leur attitude s’ils viennent en nombre dans les rues d’Auxerre ce jeudi, frustrés et déçus d’avoir effectué le déplacement en vain ?

Un mach qui sent le soufre sur et hors du terrain, avant la phase retour disputée dimanche en fin de journée dans le « Chaudron » de Geoffroy-Guichard !

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil