Des vœux qui remettent du baume à l’âme : le Handball Club Auxerre espère un sursaut des bénévoles

« Le Handball Club d’Auxerre a créé la sensation jeudi soir en proposant une formule de vœux très visuelle à la limite de l’artistique. Une manière de se rappeler au bon souvenir de ses suiveurs, d’encourager la France à l’Euro qui débute et de remercier les soignants pour leurs efforts dans la lutte contre la COVID… ». « Le Handball Club d’Auxerre a créé la sensation jeudi soir en proposant une formule de vœux très visuelle à la limite de l’artistique. Une manière de se rappeler au bon souvenir de ses suiveurs, d’encourager la France à l’Euro qui débute et de remercier les soignants pour leurs efforts dans la lutte contre la COVID… ». Crédit Photos : D.R.

Proposer des encouragements visuels à l’équipe de France masculine, championne olympique en titre qui débutait un nouvel Euro face la puissante Croatie jeudi soir était l’une des motivations de ce rendez-vous original décliné par le Handball Club d’Auxerre. Une façon sympathique d’adresser ses vœux et de soutenir au passage les soignants qui depuis l’hôpital voisin ont dû apprécier les messages…

 

AUXERRE : Pas de cérémonie des vœux pour les collectivités et les associations sportives, cette année ! Ainsi en a voulu le gouvernement face à la recrudescence du coronavirus. Peu importe, auraient pu leur rétorquer les dirigeants du Handball Club d’Auxerre qui ont choisi un moyen éminemment sympathique et original pour souhaiter la bonne année à toutes celles et à tous ceux désireux de les lire.

Pour cela, il suffisait de déambuler à la nuit tombée vers le gymnase des hauts d’Auxerre, antre habituel de ces sportifs émérites, pour voir s’illuminer sur le fronton de ce complexe des jeux de lumière et une calligraphie animée par la société de communication locale, ART COM.

Outre les formulations usuelles propres à la période des vœux, les badauds pouvaient voir sur l’édifice des messages d’encouragement adressés à l’équipe de France masculine qui allait affronter d’ici peu la redoutable Croatie en entame musclée du championnat d’Europe, ainsi que des mots de remerciement à l’encontre du corps sanitaire.

Un clin d’œil visuel à cette satanée crise épidémique, certes, mais surtout des félicitations transmises les voisins d’en face, les besogneux soignants, mobilisés depuis la première heure pour sauver des vies.

Le bureau du club auxerrois voulait ainsi marquer l’évènement temporel à sa façon comme devait l’expliquer le président Raphaël BESANCENOT, joint par téléphone.

« C’est logique que nous remercions les professionnels de santé ! 2021 était synonyme de redémarrage ! Surtout après une année « surréaliste » où le club a su garder son énergie et repartir dans les projets que l'épidémie avait brusquement interrompus. Aujourd’hui, nous avons passé un cap important avec ses débuts dans la professionnalisation. Cela devra nous permettre à relever tous les défis se présentant à nous… ».

 

 

De l’optimisme pour une année 2022 pleine de projets et d’enthousiasme…

 

Fidèle à lui-même, Raphaël BESANCENOT est prêt à relever tous les défis pour le nouvel exercice qui démarre. A commencer par ceux qui se rapportent à la promotion du club et de sa discipline auprès des plus jeunes, popularisée depuis une décennie dans l’Hexagone à grands renforts de titres olympiques et mondiaux.

Le HBCA rassemble à date plus de trois cents adhérents de tous niveaux confondus dont une soixantaine de pratiquants en situation de handicap. La COVID aura réduit au final d’une soixantaine de personnes le nombre de ses licenciés.

Mais, c’est du côté des bénévoles, chevilles ouvrières précieuses de tout l’édifice organisationnel que le bât blesse aujourd’hui. Plusieurs départs sous la forme de démissions peinent à être remplacés compte tenu du contexte actuel.

Bref : Raphaël BESANCENOT lance un appel aux bonnes volontés, les invitant à le rejoindre, comme des vœux faisant figure désormais de grande résolution stratégique à respecter. Il en va du devenir des entraînements et de la mission encadrante…

Adepte de la pratique sportive pour tous les publics, y compris à travers le sport adapté et le handicap, le président de l’association se veut le garant des valeurs pérennes du club. Une valeur citoyenne où la structure se dit suffisant armée pour passer ce cap complexe lié à la conjoncture.

Même si la copie initiale d’assurer l’encadrement d’un millier d’enfants afin de les initier au handball a été remisé dans un placard, du moins temporairement du fait de la crise, en attendant le retour de jours meilleurs.  

 

 

L’espoir et la volonté maîtres mots du président…

  

Volontariste, Raphaël BESANCENOT n’en démord pas. 2022 ne dérogera pas à la règle de poursuivre la ligne directrice initialement fixée. C’est-à-dire le développement de nouveaux projets pédagogiques et sportifs alors que le maintien des deux équipes premières est envisagé au terme d’une saison encore en dents de scie même si les féminines qui visent la montée en division supérieure.

« Ce sera difficile, confie-t-il laconique et en toute honnêteté.

L’espoir fait vivre : ça tombe bien le jeune président du club en possède à revendre !

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil