L’AJ Auxerre marque les esprits à la Région : son projet de musée retenu dans le cadre de « Tourisme et Patrimoine »

« L’AJ Auxerre finalise le projet de création de son propre musée au cœur du mythique stade Abbé Deschamps. Un concept qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année ou au meilleur des cas début 2022. Le dossier présenté par le directeur général Baptiste MALHERBE (à gauche) a été retenu par la Région à la suite de l’appel à projets « Tourisme et Patrimoine » 2020… ». « L’AJ Auxerre finalise le projet de création de son propre musée au cœur du mythique stade Abbé Deschamps. Un concept qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année ou au meilleur des cas début 2022. Le dossier présenté par le directeur général Baptiste MALHERBE (à gauche) a été retenu par la Région à la suite de l’appel à projets « Tourisme et Patrimoine » 2020… ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

Les premiers visiteurs devraient fouler cet espace culturel fin 2021. Peut-être au début de l’année suivante si les travaux accusaient du retard. Quoi qu’il en soit, le musée de l’AJA favorisera le rayonnement du club bien au-delà des frontières de l’Yonne en y exposant trophées et souvenirs. Le concept a reçu un écho favorable de la Région après l’appel à projets « Tourisme et Patrimoine » 2020.

 

AUXERRE : La candidature de l’AJ Auxerre n’était pas la seule à pouvoir obtenir les faveurs de la Région Bourgogne Franche-Comté. Ni ses précieux subsides qui en découlaient ! Surtout avec un appel à projets qui s’intégrait dans la catégorie réputée éclectique du « Tourisme et Patrimoine ».

Trois prétendants sont d’ailleurs sortis du lot au moment du verdict de cette attribution 2020. Celle-ci permet à ses lauréats de se partager une enveloppe globale de 743 000 euros.

L’AJ Auxerre est l’un d’entre eux. Aux côtés du Fort Saint-André (Jura) avec la valorisation et la restauration de ce site à Salins-les-Bains et du château d’Arcelot à Arceau en Côte d’Or. L’aménagement d’une nouvelle infrastructure dans le parc y offrira l’opportunité d’organiser des réceptions.

On le sait, le patrimoine naturel, culturel et historique de la région ne se présente plus. Huit sites bourguignons-francs-comtois figurent au registre du Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.

Plus d’une centaine de vins de Bourgogne ou du Jura sont classés en AOC (Appellation Origine Contrôlée). Quant à la restauration, autre richesse inéluctable de notre patrimoine culinaire, ils sont des dizaines d’établissements à avoir obtenu les étoiles du Michelin.

En 2019, la Région a voulu accroître la qualité de ces offres en encourageant les projets d’investissements d’envergure : conservation, restauration, valorisation, services novateurs, déclinaisons numériques. Ainsi est apparu l’appel à projets « Tourisme et Patrimoine ».

Sa seconde édition interpella le directeur général de l’AJ Auxerre Baptiste MALHERBE. Logique : la création du futur musée du club sportif, accueilli au cœur du mythique stade Abbé Deschamps, ne pouvait qu’intégrer la notion patrimoniale défendue par l’exécutif régional.

On connaît la suite : l’AJA avec son projet de musée a frappé les esprits ! Il faudra désormais patienter encore quelques mois avant de pouvoir en admirer les collections d’objets hétéroclites qui y seront dévoilées.

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil