Le club affronte le Paris FC : ultime rush en dix actes avant le retour parmi l’élite pour l’AJ Auxerre ?

« Le retour dans le onze de départ du technicien auxerrois Mathias AUTRET confère un attrait supplémentaire à cette rencontre face au Paris FC, l’un des prétendants à la montée. En cas de victoire, les Bourguignons s’installeraient à la cinquième place, synonyme de barrage à neuf journées de la fin du championnat… ». « Le retour dans le onze de départ du technicien auxerrois Mathias AUTRET confère un attrait supplémentaire à cette rencontre face au Paris FC, l’un des prétendants à la montée. En cas de victoire, les Bourguignons s’installeraient à la cinquième place, synonyme de barrage à neuf journées de la fin du championnat… ». Crédits Photos : Thierry BRET et AJ Auxerre Service Communication.

A l’image du milieu de terrain Mathias AUTRET qui effectue son grand retour sur la pelouse de l’Abbé Deschamps après une blessure aux adducteurs, la formation bourguignonne fera bloc pour affronter l’un des prétendants à la montée dans l’élite, le Paris FC. Cet après-midi, ce choc entre le cinquième et le sixième du championnat de Ligue 2 s’avère plutôt prometteur. D’autant que le compte-à-rebours pour arriver à l’épilogue de la compétition est déclenché…

 

AUXERRE : Même à distance, l’œil rivé sur la lucarne cathodique de son téléviseur (le match est retransmis en direct dès 15 heures sur l’antenne de BeIn Sports 2) ou l’oreille collée à son transistor pour se repaître des commentaires avisés de nos confrères de France Bleu, les aficionados du club bourguignon suivront avec intérêt cette énième joute qui oppose deux des équipes visant encore l’accession.

Deux petits points seulement séparent les acteurs de cette rencontre ; le club de la capitale ayant les faveurs statistiques du classement. Il occupe la cinquième place de ce championnat très relevé.

Si à dix journées du terme de cette épreuve, on avait dit aux supporters Icaunais en début de saison que l’AJ Auxerre figurerait parmi le peloton de tête des potentiels candidats aux barrages, préfigurateurs d’une future remontée ; tout le monde aurait signé de suite les yeux fermés !

Toutefois, méfiance. Les protégés de René GIRARD, coach du Paris FC qui n’a jamais caché ses intentions de retrouver la Ligue 1, voire de concurrencer un jour l’autre club prestigieux de la capitale, font figure d’épouvantail au vu des derniers résultats, observés sur les précédentes rencontres entre ces deux équipes.

 

 

Hormis la victoire nette et sans bavure de l’AJA le 21 novembre 2020 sur la pelouse adverse par trois buts d’écart à rien, les trois précédentes rencontres se sont toutes soldées par le succès sans équivoque des Parisiens sur les Bourguignons avec plus de deux buts de différence à chaque match.

La prudence sera donc de mise pour les joueurs de Jean-Marc FURLAN qui savent à quoi s’en tenir à l’amorce de cette confrontation.

Surtout que les cinq dernières rencontres des Icaunais se résument en une victoire, trois nuls et une défaite.

Les supporter vont donc croiser les doigts et brûler un cierge pour que leurs joueurs fétiches réitèrent l’excellente partie de la phase « aller », synonyme de victoire….

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil