Avant-goût d’olympisme : un stage national de tir à la carabine paralympique accueilli à La PATRIOTE à Sens

« Sens et l’adjoint aux sports Romain CROCCO sont à l’heure de l’olympisme du 26 au 29 janvier avec la réception d’un stage national paralympique de tireurs à la carabine à La PATRIOTE Sénonaise. Une bouffée d’espérance alors que l’avenir des Jeux de Tokyo est de nouveau menacé… ». « Sens et l’adjoint aux sports Romain CROCCO sont à l’heure de l’olympisme du 26 au 29 janvier avec la réception d’un stage national paralympique de tireurs à la carabine à La PATRIOTE Sénonaise. Une bouffée d’espérance alors que l’avenir des Jeux de Tokyo est de nouveau menacé… ». Crédit Photos : Fédération française de tir handisport et Ville de Sens.

Les nuages de plus en plus sombres ont beau s’accumuler depuis plusieurs semaines au-dessus des têtes des organisateurs de la prochaine olympiade de Tokyo – le « Times » évoque déjà un report de ces Jeux en…2031 ! -, les sportifs concernés par les épreuves olympiques et paralympiques tentent de préparer vaille que vaille leur rendez-vous estival. A l’image de ce stage national qui sera accueilli dans le nord de l’Yonne pour les adeptes du tir à la carabine.

SENS : Voilà une nouvelle plutôt encourageante pour les ardents défenseurs de la cause de l’olympisme dans l’Yonne et du maintien coûte que coûte des Jeux de Tokyo cet été. Déjà reporté une première fois, en raison de la prolifération virulente de la pandémie sanitaire aux quatre coins du globe, l’évènement sportif universel se retrouve de nouveau dans la balance de l’incertitude quant à son réel déroulement.

Complexe pour les adeptes de ces disciplines qui rongent leur frein en attendant d’obtenir des informations nettement plus fiables sur la suite de ces Jeux.

L’organisation d’un stage de plusieurs jours rassemblant les meilleurs tireurs nationaux de la carabine paralympique à Sens fait donc figure de réponse concrète positive à tous ces atermoiements. La vie continue et les entraînements se poursuivent afin d’acquérir les automatismes et la confiance nécessaire.

 

 

 

Un gage de sérieux dans la préparation physique

 

Du 26 au 29 janvier, ces athlètes de haut niveau s’installeront donc dans l’un des centres de formation sportifs les plus réputés de l’Hexagone. Celui de Sens.

Club séculaire de l’univers associatif de notre territoire, La PATRIOTE Sénonaise possède des origines qui remontent à…1879 ! Même si, sa version moderne date officiellement de 1909 !

Ce stage accueilli sur les installations de la ville, au stand de tir de la rue René Binet, recevra la visite inaugurale de l’adjoint en charge des sports et de la jeunesse Romain CROCCO qui devrait être accompagné de la présidente de l’association Monique LANGUILLAT.

Le quadragénaire chef d’entreprise qui aime l’esprit de compétition au quotidien saura prononcer les paroles usuelles justes pour motiver ces athlètes qui espèrent, pour certains, défendre les couleurs de l’équipe tricolore durant le prochain été olympique sous le soleil nippon.

 

Thierry BRET

 

 

banniere article client arts de vivre

 

Articles

Bannière droite accueil