L’analyse réaliste de Birama TOURE (AJA) : « C’était comme si nous étions perdus face à Sochaux… »

 « L’international malien Birama TOURE s’est voulu rassurant sur les capacités de l’équipe à rebondir après le premier revers de l’AJ Auxerre face à Sochaux. Retrouver les principes de jeu travaillés par la même ossature que la saison dernière devrait permettre d’y parvenir… ». « L’international malien Birama TOURE s’est voulu rassurant sur les capacités de l’équipe à rebondir après le premier revers de l’AJ Auxerre face à Sochaux. Retrouver les principes de jeu travaillés par la même ossature que la saison dernière devrait permettre d’y parvenir… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

L’international malien entame sa cinquième saison sous le maillot de l’AJ Auxerre avec déjà son lot d’incertitudes. Surtout après le revers vécu face à Sochaux qui devait se solder par une claque à domicile sur le score de deux buts à rien. « Il faut que l’on retrouve nos principes ! ». Il y a urgence en effet pour ne pas revivre le même cauchemar sur la pelouse de Châteauroux samedi soir…

AUXERRE : « Le coach (Jean-Marc FURLAN) a su trouver les mots justes au cours de cette semaine. Nous devons nous reprendre après ce premier match synonyme de déconvenue… ».

Le milieu de l’AJ Auxerre se veut rassurant après la prestation en dents de scie de son équipe samedi dernier. Vaincus par les offensives des Franc-comtois dans ce derby qui n’aura pas tenu toutes ses promesses, les joueurs ont eu une semaine difficile pour digérer cette première défaite de la saison.

Interrogé à ce sujet, Birama TOURE se veut pourtant positif : « Nous sommes suffisamment grands et intelligents pour nous concentrer sur la nouvelle rencontre… ». Et vaincre ce premier signe indien ?  

Retrouver les principes du jeu pour amener le danger dans le camp adverse motive le joueur de 28 ans. Même si il l’avoue avec une  impuissance mesurée, « la prestation face à Sochaux pouvait laisser croire qu’on était perdu sur le terrain, qu’on ne se connaissait pas… ».

Moralité : il faut sans cesse remettre son travail sur l’ouvrage, pour progresser encore et encore…

 

banniere article client arts de vivre

Articles

Bannière droite accueil