Vaincre les traumatismes pour renouer avec le succès : l’électrochoc attendu des Auxerrois face à Châteauroux…

« Donner plus de stabilité et de repères à ces joueurs afin de les rassurer au plan mental : le chantier entamé par Jean-Marc FURLAN passe par une bonne prestation ce samedi soir face à la Berrichonne Châteauroux… ». « Donner plus de stabilité et de repères à ces joueurs afin de les rassurer au plan mental : le chantier entamé par Jean-Marc FURLAN passe par une bonne prestation ce samedi soir face à la Berrichonne Châteauroux… ». Crédit photo : Thierry BRET.

Le traumatisme est encore vivace dans les esprits, après la défaite subie face au FC Sochaux lors de la première journée de championnat de Ligue 2. Les joueurs auront-ils évacué ce sentiment d’impuissance avant d’affronter la solide formation de la Berrichonne Châteauroux ce samedi soir ? C’est l’un des enjeux de cette rencontre où l’AJ Auxerre n’a déjà pas le droit à l’erreur sur le plan arithmétique…

AUXERRE : Il ne sera pas simple d’évoluer face à la formation de Châteauroux ce samedi soir. Auréolés de leur précieux succès obtenu sur le terrain de l’AC Ajaccio (1-0), les joueurs de La Berrichonne attendent les Auxerrois de pied ferme. Avec la louable intention de faire plier pour la seconde fois consécutive les protégés de Jean-Marc FURLAN encore déboussolés après la contre-performance de la semaine dernière.

Ne pratiquant pas l’esquive orale de la langue de bois, le coach icaunais l’a confirmé en conférence de presse : ses joueurs sont encore sous le choc par ce qu’ils ont vécu à l’Abbé Deschamps. Défaits zéro à deux dans leur antre, ils ne purent jamais faire jeu égal avec le voisin de Sochaux dans ce derby qui aura tourné court dès les premières minutes de la rencontre.

Or, bien avant de glaner de précieux points synonymes de nul ou de victoire, ce qui anime le coach à quelques heures de ce match déjà important pour lancer la saison, c’est l’état d’esprit dans lequel se trouvent ces protégés qui ont semblé se perdre sur la pelouse la semaine dernière.

Les causes peuvent être multiples. La crainte du coronavirus, la jauge très restreinte du nombre de spectateurs comme si l’équipe évoluait dans un sinistre huis-clos, une préparation quelque peu tronquée du fait de l’absence de matches de référence (Bordeaux). Toujours est-il que les Bourguignons doivent se montrer plus conquérants ce soir s’ils veulent rassurer leurs supporters qui les suivront sans doute à distance.

 

Tout est question de mental et de force de caractère…

 

Le travail de Jean-Marc FURLAN n’est donc pas facile pour instiller auprès de ces joueurs cette force mentale qui leur fait parfois défaut. Les affres des doutes doivent s’évacuer très vite après cette défaite. Car, il faut bien l’avouer les footballeurs de l’AJA ne s’attendaient pas à un tel revers face à Sochaux.

« Le groupe présente un visage éclectique où il montre ses forces, ses faiblesses et ses qualités. Est-ce que les joueurs possèdent ce mental suffisamment aguerri pour inverser la tendance ? Ils ont la capacité d’adaptation, j’en suis convaincu. Même si l’atmosphère a été pesante dans le vestiaire cette semaine après ce contrecoup, les choses doivent se bâtir même si le football demeure une discipline où les incertitudes sont nombreuses… ».

Autre motif d’explication avancé par Jean-Marc FURLAN : la défense centrale avec laquelle le tacticien jongle tant bien que mal car on sent que la fêlure se situe à ce niveau stratégique et qu’il y aurait là un sérieux manque.

Mais, pour l’heure, aucun renfort n’est annoncé par le club pour solutionner la problématique persistante.

Toutefois, le coach ne relève pas de signaux d’alerte particuliers au niveau de l’état d’esprit qui existe parmi son groupe. Celui-ci vit bien ! Reste alors à assoir les bases de ce mental à travailler sans cesse pour demeurer au top de rencontre en rencontre.

Sans doute est-il encore trop tôt pour tirer des plans sur la comète ? Le temps sera sans doute un précieux allié pour gagner en confiance. D’ici dix à quinze matchs, l’entraîneur devrait y voir plus clair sur les potentialités réelles de cette équipe qu’il espère positionner dans le Top Cinq au terme de la saison.

 

 

Articles

Bannière droite accueil