Le collectif est toujours proscrit : la pratique sportive reprend ses droits mais sous certaines conditions…

« Le retour à la normale pour la pratique sportive n’est pas pour tout de suite. La préfecture de l’Yonne vient de préciser ce qui était autorisé et ce qui était encore proscrit dans le département. A l’instar des activités nautiques toujours interdites du fait du non-accès au plan d’eau… ». « Le retour à la normale pour la pratique sportive n’est pas pour tout de suite. La préfecture de l’Yonne vient de préciser ce qui était autorisé et ce qui était encore proscrit dans le département. A l’instar des activités nautiques toujours interdites du fait du non-accès au plan d’eau… ». Crédit photo : Thierry BRET.

Dans le département de l’Yonne, la reprise des activités sportives s’effectue de manière très progressive. Elle reste adaptée aux risques de propagation du coronavirus. L’Etat vient d’en publier les modalités par le biais d’un site informatif qui récapitule l’ensemble des quatre guides pratiques post-confinement…

AUXERRE : La distanciation physique reste de mise pour s’adonner de nouveau à sa passion sportive. Mais seule est autorisée la pratique d’un sport individuel en extérieur. C’est en substance les premiers éléments de réponse pour celles et ceux qui veulent continuer à s’entretenir avec sérieux durant cette période de sortie de crise à géométrie variable.

Le ministère des Sports vient par ailleurs de publier sur son site Internet les quatre guides pratiques qui permettent d’exercer une activité dans les règles de l’art.

En revanche, la pratique des sports de combat et ceux ne permettant pas la distanciation sociale est à proscrire même en plein air. Les activités sportives individuelles doivent se limiter aux activités de plein air dans le respect des distances de cinq mètres (activités de moyenne densité) et de dix mètres pour celles nécessitant une forte intensité.

Ceci dans la limite de rassemblement autorisée, c’est-à-dire dix personnes en simultanée à un endroit donné.

Quant aux activités sportives qui requièrent des déplacements, elles sont soumises aux dispositions du décret concernant les déplacements et les transports (la règle des cent kilomètres).

Les équipements sportifs de plein air peuvent accueillir du public tandis que les piscines couvertes ou de plein air, les salles polyvalentes, les espaces sportifs couverts demeurent fermés.

 

Un nouvel état des lieux au 02 juin…

 

Les équipements sportifs couverts peuvent néanmoins accueillir les sportifs professionnels ainsi que les enfants scolarisés et les enfants des centres de loisirs et leurs encadrants.

Pour les enfants, les règles sont identiques. Les mineurs sont autorisés à pratiquer toute activité sportive à l’exception des sports collectifs, sports de combat ou sports individuels dont la pratique ne permet pas de respecter la distanciation physique et des activités aquatiques en piscine.

Rappelons que les piscines demeurent ouvertes à titre dérogatoire pour faciliter l’organisation des examens de type MNS et BNSSA.

Les sports nautiques ne sont pas praticables du fait de l’interdiction de l’accès aux plages, aux plans d’eau et aux lacs qui reste en vigueur.

Mais, le préfet de l’Yonne peut, sur proposition du maire, en autoriser l’accès et rendre possible la pratique de ces activités dans le respect des règles sanitaires et de distanciation.

La préfecture de l’Yonne devrait refaire un point presse le 02 juin prochain avant de faire connaître les évolutions de ce dossier.

 

En savoir plus :

Privilégier l’envoi d’un mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour consulter les quatre guides du ministère des Sports :

https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualités/article/des-guides-pratiques-post-confinement-lies-a-la-reprise-des-activités-physiques

 

 

Articles

Bannière droite accueil