La préfecture de l’Yonne se fige dans le silence pour dire adieu à Jacques CHIRAC…

« Aux côtés de la secrétaire générale Françoise FUGIER et du nouveau directeur de cabinet, Tristan RIQUELME, le préfet de l’Yonne Patrice LATRON prononça quelques mots en l’honneur de feu Jacques CHIRAC, ancien président de la République. Avant que ne soit respectée une minute de silence en mémoire de l’ancien élu corrézien… ». « Aux côtés de la secrétaire générale Françoise FUGIER et du nouveau directeur de cabinet, Tristan RIQUELME, le préfet de l’Yonne Patrice LATRON prononça quelques mots en l’honneur de feu Jacques CHIRAC, ancien président de la République. Avant que ne soit respectée une minute de silence en mémoire de l’ancien élu corrézien… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

L’au-revoir à l’ancien président de la République française, décédé la semaine dernière, a été salué avec extrême solennité et respect dans la salle des pas perdus de l’hôtel de la préfecture de l’Yonne…

AUXERRE : Un microphone disposé dans un des angles de l’immense pièce. Et puis, à proximité un portrait. Celui d’un Jacques CHIRAC qui rayonne dans toute sa splendeur de chef d’Etat. Le cliché l’immortalise dans les jardins de l’Elysée au temps où il exerçait encore son influence au nom et pour la grandeur de la France.  

« Une vie hors norme consacrée au service de l’être humain… ». La phrase de Patrice LATRON résonne un long moment dans la salle des pas perdus qui accueille cette cérémonie du souvenir. Celui dû au rang et à la qualité de l’homme d’Etat.

A l’instar de l’ensemble des organismes et institutions français, et en ce jour de deuil décrété par la nation, la préfecture de l’Yonne a rendu hommage à l’un des siens, un digne serviteur de l’Etat.

L’ensemble du personnel du corps préfectoral assista à cette courte cérémonie où Patrice LATRON raviva en quelques mots la mémoire et le parcours de l’ancien président de la Vème République. S’inspirant de quelques annotations, jetées çà et là, sur un bristol lui faisant office de mémo.

La minute de silence nimba la salle des pas perdus dans un espace quasi irréel pour ce lieu qui est d’ordinaire l’un des passages névralgiques facilitant l’accès soit aux bureaux du Département soit à ceux de la préfecture.

Avant que ne se clôture quelques minutes plus tard, et sur de simples remerciements exprimés par le préfet de l’Yonne, cette très respectueuse cérémonie d’un souvenir impérissable…

 

 

 

Bannière droite accueil