La sous-préfète d’Avallon s’installe dans son nouveau poste : les premiers pas de Cécile RACKETTE…

« Depuis janvier 2018, la nouvelle sous-préfète était détachée en qualité de chef du bureau du droit pénal et de la protection juridique à la Direction des affaires juridiques des ministères économiques et financiers à Paris. Cécile RACKETTE prend ses fonctions ce lundi pour poursuivre le travail de son prédécesseur Abdelmajid TKOUB, aujourd’hui directeur de cabinet du préfet de l’Aisne… ». « Depuis janvier 2018, la nouvelle sous-préfète était détachée en qualité de chef du bureau du droit pénal et de la protection juridique à la Direction des affaires juridiques des ministères économiques et financiers à Paris. Cécile RACKETTE prend ses fonctions ce lundi pour poursuivre le travail de son prédécesseur Abdelmajid TKOUB, aujourd’hui directeur de cabinet du préfet de l’Aisne… ». Crédit Photo : Préfecture de l’Yonne.

Originaire de la ville allemande de Kehl, de l’autre côté du Rhin face à Strasbourg, cette détentrice d’une maîtrise en droit privé possède déjà son actif une solide expérience professionnelle, en qualité de magistrat de l’ordre judiciaire. Un parcours riche qui est ponctué de nombreuses missions auprès des ministères économiques et financiers ou du ministère de l’intérieur. Ce lundi 08 juillet, cette fervente adepte du marathon et de la course à pied prendra officiellement ses fonctions de sous-préfète de l’arrondissement d’Avallon…

AVALLON: Pas de break estival pour la nouvelle sous-préfète de l’Avallonnais et du Tonnerrois ! C’est en effet ce lundi 08 juillet que cette quadragénaire passionnée de cinéma d’art et d’essai, et sportive accomplie (gymnastique et course à pied constituent un excellent vecteur physique pour conserver la forme) occupera ce poste de représentant de l’Etat, laissé en vacance depuis quelques semaines.

Native de Kehl, ville voisine de Strasbourg, Cécile RACKETTE procédera à sa première conférence de presse en début d’après-midi afin de se présenter et dévoiler ses axes prioritaires de travail. Des dossiers qu’elle aura pris soin de peaufiner avant sa prise de parole.

Cette lauréate, par deux fois, du Prix du meilleur étudiant en droit judiciaire privé, distinction décernée conjointement par la Chambre nationale des huissiers de justice et par l’Université Robert Schuman de Strasbourg, succède à Abdelmajid TKOUB

L’ancien sous-préfet, parti sous d’autres cieux fin juin, avait occupé cette fonction durant trois ans. Aujourd’hui, il exerce ses activités professionnelles de directeur de cabinet du préfet, à Laon, dans le département de l’Aisne.

 

Articles

Bannière droite accueil