L’an 1 débute pour l’Office de tourisme Chablis, Cure, Yonne et Tonnerrois qui a su faire sa révolution…

« Profitant de la réouverture du bureau d’information touristique d’Ancy-le-Franc, l’Office du tourisme Chablis, Cure, Yonne & Tonnerrois a eu l’opportunité de dévoiler sa nouvelle stratégie et les objectifs à atteindre après sa constitution officielle. Cet acte de naissance suscite de jolis espoirs parmi les instigateurs de cette entité novatrice qui veut aller de l’avant au profit du territoire et de son patrimoine, Marie-Josée VAILLANT, présidente de la Société publique locale et Anne JERUSALEM, présidente de la CC Le Tonnerrois en Bourgogne (photo) ainsi que Dominique CHARLOT, président de la CC Chablis Villages & Terroirs… ». « Profitant de la réouverture du bureau d’information touristique d’Ancy-le-Franc, l’Office du tourisme Chablis, Cure, Yonne & Tonnerrois a eu l’opportunité de dévoiler sa nouvelle stratégie et les objectifs à atteindre après sa constitution officielle. Cet acte de naissance suscite de jolis espoirs parmi les instigateurs de cette entité novatrice qui veut aller de l’avant au profit du territoire et de son patrimoine, Marie-Josée VAILLANT, présidente de la Société publique locale et Anne JERUSALEM, présidente de la CC Le Tonnerrois en Bourgogne (photo) ainsi que Dominique CHARLOT, président de la CC Chablis Villages & Terroirs… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Officialisé le 01er janvier 2019, le rapprochement fusionnel des deux structures qui promeuvent d’ordinaire l’attractivité touristique de la partie orientale de notre territoire, « Le Tonnerrois en Bourgogne » et « Chablis, Cure & Yonne », entame véritablement son premier exercice en cette période printanière. Constituée sous la forme d’une SPL (Société publique locale), la nouvelle entité souhaite se doter de tous les moyens disponibles, en les mutualisant, pour conquérir des parts de marché supplémentaires.  Un enjeu, certes de taille, mais en ordre de marche pour la saison qui débute…

ANCY-LE-FRANC : Fusionner n’est jamais une chose aisée quelque que soient les circonstances pour toute structure qui en éprouve le désir. Pourtant, les deux offices touristiques de l’Est de l’Yonne, « Le Tonnerrois en Bourgogne » et « Chablis, Cure & Yonne », ont su faire abstraction des doutes qui auraient pu subvenir en amont de leur décision mûrement réfléchie.

Au contraire, ses acteurs ont adopté avec un réel dynamisme et satisfaction le vieil adage usuel, « l’union fait la force ». Pour précisément, éviter les pièges qui peuvent exister dans de tels rapprochements indispensables à leur essor.

Dans le cas présent, seules ont prévalu les notions de multiplicité des offres de service et la richesse de leur diversité pour élaborer ce schéma. Il aura été conduit après plusieurs mois d’intenses préparatifs.

Structurellement, déjà, le processus assure un montage équilibré de la gouvernance. A la faveur d’une augmentation de capital, la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne est désormais propriétaire à hauteur de 34 % des parts de la société. Cette fameuse SPL qui a été initialement créée par l’Office du tourisme avec un capital de départ d’un montant de 100 000 euros. En toute logique arithmétique, la Communauté de communes Chablis Villages & Terroirs en conserve 66 % des actifs.

Pléthore d’outils de communication pour véhiculer les messages…

Mais, au-delà de cette refonte organisationnelle, c’est surtout au niveau de la stratégie déclinée au service de la promotion, du marketing et de la communication où sont déployés les efforts.

Logo flambant neuf, nouvelle marque à pérenniser, conception de guides touristiques, au nombre de cinq variantes possibles (vignoble, patrimoine, tourisme fluvial, loisirs nature et hébergement-restauration) composent cette nouvelle armada d’heureuses opportunités à faire valoir.

Et ce n’est pas fini ! L’équipe renforcée de Xavier GUINOT, directeur général de l’ensemble, s’attèle en ce moment à créer un plan de la ville de Tonnerre et de la contrée. S’y ajoute la réalisation d’un site Internet. Il s’orientera autour de ce tourisme de proximité en pleine expansion.

milieu articles

Le territoire dispose de solides atouts. La présence des mythiques canaux de Bourgogne interpellent les visiteurs. Le vignoble, quant à lui, est de notoriété mondiale.

Quant à l’avenir, il s’envisage avec sérénité. L’affectation du produit de la taxe de séjour à des équipements touristiques s’avère judicieuse dans son approche. Elle garantit en effet une recrudescence des possibilités de promotion et d’animation du territoire d’ici peu.

Le premier bénéficiaire de ce choix tactique sera celui du budget de la communication. La jeune structure amplifiera ses opérations. Via une présence accrue sur des salons ciblés et hors-les-murs.

On devrait voir fleurir au cours des futures semaines de la signalétique vantant la qualité de circuits de visites de ville, à vélos ou de randonnée.   

Bannière droite accueil
Bannière footer