Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Les élus de PUISAYE-FORTERRE s’envolent vers la Roumanie, pays ami et francophone…

 « Président de l’Association de formation des élus de PUISAYE-FORTERRE et animateur des fameux « Entretiens de CHAMPIGNELLES », Jacques GILET, édile de cette localité, conduira la délégation des élus de cette contrée occidentale de l’Yonne du 04 au 07 novembre en Roumanie. La découverte du fonctionnement territorial de ce pays des Balkans, à quelques mois de son échéance présidentielle, étayera les réflexions des élus de l’Yonne participants au voyage… ». « Président de l’Association de formation des élus de PUISAYE-FORTERRE et animateur des fameux « Entretiens de CHAMPIGNELLES », Jacques GILET, édile de cette localité, conduira la délégation des élus de cette contrée occidentale de l’Yonne du 04 au 07 novembre en Roumanie. La découverte du fonctionnement territorial de ce pays des Balkans, à quelques mois de son échéance présidentielle, étayera les réflexions des élus de l’Yonne participants au voyage… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Accueillie dès lundi dans les locaux de l’Institut Français de Bucarest par l’ambassadrice de France Michèle RAMIS, la délégation des maires et élus de PUISAYE-FORTERRE entamera pendant plusieurs jours le second volet de son 29ème cycle de formation, placé sous l’égide des « Entretiens de CHAMPIGNELLES ». Cette étape à l’international aura pour toile de fond la découverte de l’organisation territoriale de ce pays latin aux profondes affinités avec l’Hexagone…

CHAMPIGNELLES : Chaque année en période automnale, les « Entretiens de CHAMPIGNELLES » proposent un cycle de formation, ouvert aux élus des communes de PUISAYE-FORTERRE. Une initiative qui prend ses contours sous la forme d’un triptyque de belle facture et d’une rare intensité au niveau intellectuel et informatif.

De ces séances pédagogiques autour d’un thème majeur aux multiples conférences ouvertes avec des débats en s’octroyant les bénéfices d’une présence physique, assurée par des exégètes dans leur spécialité, permettent in fine d’offrir un panorama non exhaustif de sujets de réflexion, qui touchent de près ou de loin la fonction d’élu. Un rôle, qui est désormais de plus en plus complexe à tenir dans un paysage institutionnel en profonde évolution.

Ces exercices, où l’oralité a la part belle, se complètent toujours, et c’est même devenu la marque de fabrique de ces « Entretiens » toujours très prisés de ses suiveurs, par l’organisation d’un voyage de plusieurs jours dans un pays de l’Union européenne. Histoire de s’enrichir des acquis et expériences des autres peuples. Histoire, également de réaffirmer son identité et ses racines profondes à l’Europe, à quelques semaines d’une échéance déjà jugée capitale pour notre devenir et qui se déroulera au printemps 2019.

milieu articles

Une immersion pour mieux appréhender le système roumain…

Contrée éminemment stratégique de par sa configuration géopolitique, la Roumanie sera donc la destination à l’étude cette année pour les élus Icaunais qui y séjourneront du 04 au 07 novembre. L’ex-pays de l’Est, ancienne tour de contrôle de la garde prétorienne de Moscou du temps de la dictature funeste de Nicolae CEAUSESCU, a amorcé depuis la chute du dictateur et de son épouse un net redressement de ses infrastructures, tant au plan économique que sociétal.

Considérée comme le pays le plus francophone de l’Europe de l’Est (le Français demeure la seconde langue la plus enseignée dans les établissements scolaires), la Roumanie pourrait se comparer à une contrée cousine grâce à ses nombreuses attaches, même si le niveau de vie reste en bien deçà de celui vécu par nos concitoyens.

Sur place, la délégation des élus de l’Yonne profitera de séances de travail enrichies de contacts, concoctées avec les services de l’ambassade de France à Bucarest. Ainsi, les élus découvriront les arcanes de l’organisation administrative et politique de cet état qui a rejoint l’Union européenne en 2007. Même s’il s’est vu refuser à l’entrée dans l’espace Schengen, en raison de l’opposition de la France, de l’Allemagne et des Pays-Bas, le pays des Balkans ne désespère pas un jour infléchir cette tendance. Les élections présidentielles, prévues en 2019, changeront peut-être la donne dans les intentions de la future gouvernance ?

Des échanges seront également programmés avec les responsables roumains de l’association des communes et celle qui accueille les localités rurales. Le volet institutionnel et économique ne sera d’ailleurs jamais très éloigné de ces discussions passionnantes, porteuses peut-être de nouveaux projets.

Une actualité importante que la rédaction de PRESSE EVASION vous relatera en étant immergé durant ce séjour au plus près de ces échanges nourriciers et constructifs…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil