Besançon : l’Hôtel de ville poursuit sa rénovation avec le soutien de la Région

 « L’édifice accueillant la mairie de Besançon continuera sa rénovation dès l’automne. Après une première tranche de travaux en 2017, quatre autres tranches seront prévues pour réaménager le site qui avait été partiellement sinistré par un incendie en 2015. L’enveloppe globale de ce vaste chantier équivaut à trois millions d’euros… ». « L’édifice accueillant la mairie de Besançon continuera sa rénovation dès l’automne. Après une première tranche de travaux en 2017, quatre autres tranches seront prévues pour réaménager le site qui avait été partiellement sinistré par un incendie en 2015. L’enveloppe globale de ce vaste chantier équivaut à trois millions d’euros… ». Crédit Photo : Ville de Besançon.

En juin 2015, le corps principal de ce bâtiment mêlant les innovations architecturales de la Renaissance et les particularités locales avait subi les affres d’un sinistre important, devant endommager le rez-de-chaussée, le premier étage et la façade. Aidée en partie par la Région Bourgogne Franche-Comté, la restauration de l’édifice se poursuivra avec quatre nouvelles tranches de travaux…

BESANCON (Doubs) : Les travaux de l’Hôtel de ville de la capitale franc-comtoise vont reprendre au sortir de la période estivale. Après une première tranche de travaux de rénovation en 2017, la municipalité a reçu l’accord de la région Bourgogne Franche-Comté pour les travaux de restauration de la charpente, de la couverture et de la façade principale du corps central de ce bâtiment patrimonial.

L’aide accordée par les élus régionaux et confirmée par la Commission permanente de l’organe institutionnel régional courant juillet s’élève à 160 200 euros. Le projet comprendra quatre nouvelles tranches de travaux pour un montant total estimé à trois millions d’euros.

L’édifice accueillera au rez-de-chaussée un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP). Ce dernier offrira au public des outils de connaissance et des clefs de lecture sur l’environnement architectural, patrimonial et paysager de la ville, dans le cadre de la convention « Ville d'art et d’histoire ». Quant à l'office de tourisme, il occupera le même niveau à l’avenir.

Articles

Bannière droite accueil