Gilles PIRMAN "épinglé" pour 30 ans de services rendus : il rejoint le club fermé des détenteurs de la Légion d’honneur

 « L’élu départemental de l’Yonne et maire de Saint-Clément Gilles PIRMAN a reçu le 11 décembre dernier l’insigne de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur. Une distinction célébrée aux côtés de ses proches et de sa famille politique, Les Républicains et UDI réunies, dont Guillaume LARRIVE, Patrick GENDRAUD, Christophe BONNEFOND, Dominique VERIEN ou Clarisse QUENTIN … ». « L’élu départemental de l’Yonne et maire de Saint-Clément Gilles PIRMAN a reçu le 11 décembre dernier l’insigne de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur. Une distinction célébrée aux côtés de ses proches et de sa famille politique, Les Républicains et UDI réunies, dont Guillaume LARRIVE, Patrick GENDRAUD, Christophe BONNEFOND, Dominique VERIEN ou Clarisse QUENTIN … ». Crédit Photos : D.R.

L’émotion est palpable. Sur le visage de l’intéressé. Mais aussi parmi l’assistance. Celle-ci savoure chaque instant de cette cérémonie avec profonde solennité. Directeur de cabinet du président du Conseil départemental de Seine-et-Marne durant six ans, l'actuel conseiller politique de Jean-François PARIGI depuis juillet, conseiller départemental de l’Yonne et maire de Saint-Clément Gilles PIRMAN rejoint donc le club très fermé des personnalités détentrices de la Légion d’honneur. Au grade de chevalier…

 

SAINT-MARTIN-sur-OREUSE : Il est question ici de dévouement. De bienveillance pour les services rendus à la Nation. Aux territoires, aussi, où exerce le récipiendaire de l’honorable distinction.

En l’occurrence, dans le cas présent, des deux côtés de la frontière qui séparent la Seine-et-Marne et l’Yonne. Des secteurs géographiques qui s’unifient et ne font plus qu’un dans le cœur de Gilles PIRMAN qui bat la chamade en cette journée de remise de récompense honorifique dans son fief.

Directeur de cabinet du président du Département le plus méridional de l’Ile-de-France puisqu’il y exerce son métier, l’heureux bénéficiaire de ce méritoire accessit est aussi un de ces acteurs incontournables qui agit en Bourgogne septentrionale. Le personnage est le premier élu de Saint-Clément, une des communes périphériques de Sens – l’indiscutable poumon économique de l’Yonne. Il siège également depuis deux mandats au sein de l’hémicycle du Conseil départemental de l’Yonne, à Auxerre. Accueilli dans la fameuse Pyramide.

Alors quand il a appris en ce petit matin du 01er janvier dernier au moment où l’on échange les vœux qu’il avait été promu au rang de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur, son sang n’a fait qu’un tour.

 

 

 

Une nomination inattendue pour l’intéressé…

 

C’est d’ailleurs le préfet du département voisin au nôtre Thierry COUDERT qui devait lui porter la bonne nouvelle. Par un simple contact téléphonique.

Effet de surprise garanti pour Gilles PIRMAN qui ne s’y attendait pas. Toucher du doigt la plus haute distinction de la République devant un parterre d’invités de la sphère institutionnelle, économique et politique du cru engendre nécessairement de l’émotion. Celle-ci fut palpable à toutes les strates de ce rendez-vous saluant l’investissement de l’élu dans la gestion de la crise sanitaire.

Un élu en charge du pôle médico-social au Conseil départemental de l’Yonne qui n’a pas manqué de formuler une proposition importante votée par ses condisciples lors de la séance en plénière de vendredi à Auxerre : inscrire le quartier des Rosoirs à Auxerre dans le dispositif de santé qui promeut entre autres le salariat des médecins.

L’homme du jour était par ailleurs entouré de nombreux représentants de sa famille politique, Les Républicains, à commencer par le député de la première circonscription de l’Yonne, Guillaume LARRIVE, et le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD.

Quant à la sénatrice UDI Dominique VERIEN, elle n’était pas très loin. Posant volontiers pour la photo de famille avec le sourire !

On remarquera aussi la présence de Christophe BONNEFOND, vice-président du Département et vice-président de l’Auxerrois et de Pierre MONZANI, préfet et directeur général de l'Assemblée des Départements de France.

Nonobstant, la remise de l’insigne de chevalier de la Légion d’honneur correspond aussi à trente années de bons et loyaux services qui se traduisent dans les faits par l’implication du maire de Saint-Clément au détour de la vie publique, de la réserve militaire ou des milieux associatifs.

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil