La CPME renoue avec la tradition du bourru : l’agréable des retrouvailles supplante l’utile du professionnel

« Des retrouvailles sous le signe de la convivialité appréciées de tous au domaine de Vauroux : la soirée dégustation du bourru de la CPME en présence de l’hôte de ses lieux, Olivier TRICON et de Baptiste CLERIN (photo), en lice pour les élections consulaires de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat… ». « Des retrouvailles sous le signe de la convivialité appréciées de tous au domaine de Vauroux : la soirée dégustation du bourru de la CPME en présence de l’hôte de ses lieux, Olivier TRICON et de Baptiste CLERIN (photo), en lice pour les élections consulaires de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat… ». Crédit Photos : D.R.

Perpétuant une pratique inscrite de longue date dans l’agenda des adhérents de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de l’Yonne, le président de l’antenne départementale Olivier TRICON a convié lors d’une soirée de retrouvailles des plus sympathiques dans son chai le milieu entrepreneurial en quête de moments de répit. Privilégier l’agréable au détriment de l’utile peut aussi s’avérer très positif !

 

CHABLIS : Deux ans déjà que la traditionnelle soirée du bourru sous l’égide de la CPME et de son viticulteur de président, Olivier TRICON, n’avait pu se tenir du fait de la crise sanitaire.

Deux ans d’absence (et surtout d’abstinence à ne pas pouvoir déguster ce vin en fermentation encore chargé de gaz carbonique et à l’opacité avéré) que les membres du syndicat patronal attendaient avec impatience car synonyme de joyeuses retrouvailles, loin des obligations professionnelles de chacun.

Malgré le contexte des élections consulaires (celles entre autres de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat) dont le vote a débuté en physique et par processus électronique au premier jour d’octobre jusqu’au 14 du même mois, et où la CPME a fait alliance avec plusieurs syndicats professionnels dont la FFB, la FEP ou encore le CNPA pour présenter une liste (« Fiers d’être artisans »), l’humeur était plutôt badine au cours de ce rendez-vous, vécu sous le signe de la convivialité.

 

 

On notait naturellement la présence du candidat adoubé par la CPME, concourant sur le tableau régional et départemental en qualité de tête de liste, Baptiste CLERIN qui profitait lui aussi de ces instants de détente salvateurs pour respirer un peu.

Apreté et rudesse caractérisent  le mot bourru dans la langue française. C’était loin d’être le cas ce vendredi soir au domaine de Vauroux, propriété d’Olivier TRICON, en dégustant ce produit…

 

Thierry BRET

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil