La CCI bénéficie du plan de relance : cure de jouvence très attractive pour la pépinière d’entreprises d’Auxerre

 « L’Etat soutient le projet de réhabilitation de la pépinière d’entreprises d’Auxerre à hauteur de 600 000 euros dans le cadre du plan France Relance. Président de la CCI, Alain PEREZ a accompagné le préfet Henri PREVOST et le député Guillaume LARRIVE lors d’une visite explicative du futur chantier… ». « L’Etat soutient le projet de réhabilitation de la pépinière d’entreprises d’Auxerre à hauteur de 600 000 euros dans le cadre du plan France Relance. Président de la CCI, Alain PEREZ a accompagné le préfet Henri PREVOST et le député Guillaume LARRIVE lors d’une visite explicative du futur chantier… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Le projet est d’envergure. Les travaux débuteront en juin 2022 pour un achèvement un an plus tard. La réhabilitation de la première pépinière d’entreprises de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne bénéficie des subsides de l’Etat. 600 000 euros obtenus dans le cadre du plan France Relance. Accueilli par Alain PEREZ, président de l’organe consulaire, le préfet de l’Yonne a pu constater de visu que cette rénovation s’avérait indispensable à l’attractivité économique.

 

AUXERRE : Vaisseau historique de la flotte de pépinières d’entreprises que compte la Chambre de Commerce et d’Industrie dans l’Yonne, le site d’Auxerre connaîtra de sérieux bouleversements d’ici quelques mois.

Son relookage de fond en comble est programmé sur un cycle de transformations de près de deux années de travaux. Ceux-ci devant démarrer au mois de juin 2022. Les onze bâtiments de ce complexe économique situé au nord-est de la ville devraient être tous impactés par ce lifting ô combien nécessaire.

Il y a peu, le préfet de l’Yonne Henri PREVOST s’est rendu sur place pour se faire expliquer la teneur de ce futur chantier. Il n’était pas le seul puisque le député de la circonscription, Guillaume LARRIVE, voulait se tenir informer de ce projet qui mobilise les deniers de l’Etat.

En effet, dans le cadre du plan France Relance, un fonds de 300 millions d’euros est consacré au financement du recyclage des friches industrielles dans le cadre de projets d’aménagement urbain de revitalisation des centres villes et de relocalisation des activités.

En outre, un appel à projets piloté par l’ADEME a été lancé en décembre 2020 d’une dotation de 40 millions d’euros de fonds sur deux ans. In fine, trois projets de reconversion de friches issues d’anciens sites industriels ont été retenus pour bénéficier de ces subsides dans l’Yonne. Dont celui de la pépinière d’entreprises de la CCI à Auxerre.

 

 

Le cabinet d’architecte sera choisi en janvier 2022…

 

Au total, l’Etat versera la coquette somme de 600 000 euros dont 150 000 sont consacrés aux études de faisabilité, favorisant de surcroît cette réhabilitation et surtout la création de 2 913 mètres carrés de surfaces dédiées à l’accueil d’activités économiques.

Une aide qui pourrait en appeler d’autres, visiblement. Le préfet précisant au terme de sa prise de parole que « la préfecture verrait pour accompagner après en fonction des projets… ».

Dès le mois d’octobre, l’appel aux cabinets d’architecte sera lancé de manière officielle. Trois d’entre eux seront sélectionnés afin de plancher sur le projet. Le lauréat devant être choisi en janvier 2022.

Au vu de l’importance de ce futur chantier, les prestataires locaux que sont les sociétés du bâtiment et des travaux publics devraient se frotter les mains. Et s’assurer de garnir un peu plus un carnet de commandes déjà bien rempli avec la reprise des activités d’après COVID.

 

 

Placer la pépinière d’Auxerre au cœur de l’attractivité économique…

 

En dotant l’écosystème auxerrois de nouvelles possibilités d’accueil de porteurs de projets, le président de la CCI Alain PEREZ qui clôturera son mandat à la mi-novembre, replace ainsi la pépinière d’entreprises d’Auxerre dans son rôle initial : être un poumon économique attractif au cœur de la ville.

Le site, totalement reconfiguré, deviendra le porte étendard de l’organe consulaire qui y rapatriera son centre de formation, ses différents services et surtout l’intégralité de ses collaborateurs.

Premier loueur institutionnel de notre territoire, la CCI compte à ce jour sept pépinières et hôtels d’entreprises dans l’Yonne, pour un accueil de cent-vingt entreprises dont une soixantaine exercent leurs activités sur le site d’Auxerre et plus de 400 emplois…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil