Municipalité : enfin le grand soir pour Carole CRESSON GIRAUD au poste de premier adjoint à Auxerre ?

« Si la logique est respectée au niveau du scrutin, il ne fait aucun doute que Carole CRESSON GIRAUD occupera le fauteuil de nouveau premier adjoint de la Ville d’Auxerre après un semestre de vacance du poste au soir de ce jeudi 20 mai… ». « Si la logique est respectée au niveau du scrutin, il ne fait aucun doute que Carole CRESSON GIRAUD occupera le fauteuil de nouveau premier adjoint de la Ville d’Auxerre après un semestre de vacance du poste au soir de ce jeudi 20 mai… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Tous les indicateurs flirtent avec le vert de l’espérance pour la municipalité auxerroise. Réunie ce jeudi 20 mai en fin d’après-midi lors du premier conseil proposé en présentiel depuis des lustres, la vénérable assemblée devrait pouvoir mettre un terme définitif à un suspense qui, d’après l’intéressée, n’a rien d’insoutenable. C’est-à-dire sa désignation au poste de premier-adjoint…

 

AUXERRE : En toute logique, on devrait y voir plus clair, ce jeudi en début de soirée, sur la désignation par scrutin du futur premier adjoint de la ville d’Auxerre. Il serait grand temps, diront par ailleurs les persifleurs de tout poil avec un zeste d’ironie !

D’autant que la vacance liée à ce poste non pourvu depuis le 25 novembre 2020 à la suite de la démission inattendue de Gilles PEYLET est devenue comme sa signification sémantique le rappelle presque synonyme de « longs congés estivaux » pour cette fonction au demeurant stratégique !

Toutefois, deux causes expliquent raisonnablement cette situation pour le moins exceptionnelle : les confinements répétitifs qui auront empêché l’organe institutionnel de fonctionner à plein régime et dans sa normalité habituelle (la visioconférence ne remplacera jamais les vertus relationnelles et communicatives d’une séance en présentiel !) et surtout la non-possibilité de choisir un premier-adjoint autrement que par un acte électif conçu dans les conditions physiques du direct.

D’où l’importance que revêt ce conseil municipal du 20 mai qui s’installera dès 18 heures, sans public mais avec la présence médiatique, dans l’enceinte du parc des expositions d’Auxerre, certes peu intimiste et moins feutré que le grand salon de l’hôtel de ville.

 

Une figure très connue de la vie économique auxerroise…

 

Si la logique, une fois de plus, est respectée bien qu’une élection ne soit jamais gagnée d’avance, ce poste de premier-adjoint ne devrait pas échapper à celle qui a fait consensus au sein de la majorité municipale pour en tenir les rênes, c’est-à-dire Carole CRESSON GIRAUD. Aujourd’hui, en charge du développement touristique, du rayonnement de la Ville et des relations internationales à travers ses jumelages.

Ce visage connu et reconnu dans la sphère entrepreneuriale du microcosme auxerrois en sa qualité de gérante d’une agence de voyage revendique sa non-appartenance à une quelconque formation politique. Mais, elle avoue volontiers qu’elle a adhéré à 100 % au projet municipal et économique, incarné par le nouvel édile de la capitale de l’Yonne, Crescent MARAULT.

Alors, sablera-t-elle enfin le champagne à l’issue de cette séance plénière, la future nouvelle première adjointe ? Nul n’est devin pour envisager l’avenir ! Mais, c’est certain : il devrait régner une certaine effervescence jeudi soir lors de ce conseil des retrouvailles non virtuelles…

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil