APPOIGNY à l’heure des comptes : le budget se vote pour conforter la ligne stratégique de Magloire SIOPATHIS

« Ce sera le grand soir, ce jeudi 18 mars, pour l’édile d’APPOIGNY Magloire SIOPATHIS qui propose au vote le budget 2021. Un plan de financement ambitieux pour projeter la commune périphérique d’Auxerre dans le monde de demain… ». « Ce sera le grand soir, ce jeudi 18 mars, pour l’édile d’APPOIGNY Magloire SIOPATHIS qui propose au vote le budget 2021. Un plan de financement ambitieux pour projeter la commune périphérique d’Auxerre dans le monde de demain… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Solennel à bien des égards, l’instant apparaît toujours crucial dans le bon fonctionnement d’une localité. Surtout pour l’édile et sa garde prétorienne qui en portent les orientations stratégiques en cours de mandature. Ce budget ambitieux sera donc soumis à l’approbation du conseil municipal. Un exercice qui se déroulera ce jeudi 18 mars sur le coup de 19 heures…

 

APPOIGNY: C’est l’un des moments majeurs qui ponctue la vie d’une mandature municipale. Un exercice qui se veut incontournable pour le devenir des citoyens, donnant le tempo à la ligne névralgique supportée par l’équipe en place.

Si quitus est donné au terme de ce scrutin, la politique voulue par le maire pourra alors se dérouler dans les règles de l’art, avec en substance le plan de financement ciselé à cet effet pour y parvenir.

Ce sera donc tout l’enjeu de cette session municipale accueillie dans l’immense salle de l’Espace culturel, contexte sanitaire oblige et distanciation physique à l’appui.

En janvier, Magloire SIOPATHIS avait brossé en toute transparence un aperçu exhaustif de la situation financière de la quatrième localité icaunaise en matière de développement économique.

APPOIGNY est désormais une agglomération bénie des dieux avec la présence sur son sol de la fameuse zone d’activités Aux-R-Parc qui ne demande qu’à croître dans les mois à venir.

D’autant que deux entreprises ont déjà signé leur bail de présence ; les travaux synonymes d’une installation future étant réalisés par les entreprises de BTP du cru. Après ENEDIS et YCARE, d’autres entités suivront, qu’on se le dise !

 

 

Fort de cet atout favorable à son développement, la commune périphérique d’Auxerre a d’autres cartes à jouer.

La population a même progressé de 2,55 % en l’espace de trois ans, passant de 3 167 habitants à 3 248 personnes à date. Et ce n’est pas fini !

De là à prévoir la construction des infrastructures nécessaires et les services ad hoc pour capter ces nouveaux résidents, il n’y a qu’un pas.

Un pas que désirent allègrement franchir l’édile et conseiller communautaire Magloire SIOPATHIS et sa majorité.

D’où l’importance de l’acceptabilité de ce budget jeudi soir qui prévoit un judicieux programme de rénovation du centre-ville et des équipements au service des seuls habitants…

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil