Dominique YANI nouvelle compétence à la préfecture de l’Yonne : une expérience riche comme le patrimoine…

 « L’ex-directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire se réjouit de sa nomination dans l’Yonne, un territoire aux valeurs patrimoniales riches où elle va prendre racine. La nouvelle secrétaire générale de la préfecture inscrit le plan de relance économique parmi ses priorités… ». « L’ex-directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire se réjouit de sa nomination dans l’Yonne, un territoire aux valeurs patrimoniales riches où elle va prendre racine. La nouvelle secrétaire générale de la préfecture inscrit le plan de relance économique parmi ses priorités… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Le décret de la présidence de la République était paru au Journal Officiel en date du 22 septembre 2020. Le temps nécessaire pour la directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire Julien CHARLES de procéder à la gestion des affaires courantes avant de rejoindre sa nouvelle affectation : l’Yonne. Un territoire que cette native de Trèves (Allemagne) ne connaissait pas au-delà des références coutumières. La nouvelle secrétaire générale et sous-préfète aura désormais tout le loisir de mieux s’imprégner de sa nouvelle terre d’accueil aux côtés du préfet Henri PREVOST…

AUXERRE: Souriante, à l’aise dès le premier contact avec les représentants de la presse, Dominique YANI ne cache pas sa satisfaction d’occuper la nouvelle fonction qu’elle ne découvre que depuis une poignée d’heures dans ce bureau élégant dont elle hérite. Celui de secrétaire générale de la préfecture de l’Yonne et de sous-préfète de l’arrondissement d’Auxerre.

Un lieu de travail que vient de quitter après quatre années d’omniprésence professionnelle son prédécesseur Françoise FUGIER.

C’est en vérité un saut de puce effectué par la nouvelle impétrante à la fonction. La semaine dernière, Dominique YANI exerçait encore ses activités de sous-préfète et directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire à Mâcon. Auprès de Julien CHARLES, nouvellement confirmé par décret présidentiel à ce poste en juillet.

De la capitale de l’Yonne, la haute-fonctionnaire ne dresse que des éloges vertueux. Elle, qui aime la pratique de la randonnée à bicyclette, se nourrit de découvertes patrimoniales enrichissantes pour l’intellect.

Elle partagera sa passion avec son époux, mais pas avec ses deux enfants âgés de 25 et 20 ans, qui vivent déjà leurs propres expériences à Lyon (sa fille a choisi d’exercer ses talents dans le domaine de l’export) ou à Dijon pour son garçon qui fréquente les cours de l’école de commerce.

Fille de militaire (ceci explique son lieu de naissance à Trèves en mai 1968 de l’autre côté du Rhin où la France possédait différentes places d’armes), Dominique YANI revendique ses racines familiales auvergnates, le sens du service à l’Etat avec des grands-parents instituteurs, gendarmes ou évoluant dans les transports publics.

 

 

Plusieurs dossiers prioritaires l’attendent dont la relance de l’économie…

 

Depuis trente ans, elle a multiplié les postes pour servir la Nation, après des études vécues à Sciences Po Lyon et à l’Institut régional d’administration. Courroie de transmission névralgique au sein de l’organigramme préfectoral, Dominique YANI dit agir avec pragmatisme et humilité.

Apprendre tous les jours de l’existence sans jamais sombrer dans la routine et en apportant aux autres semble être sa ligne de conduite personnelle. D’ailleurs, elle se félicite de s’appuyer sur un collectif pour y parvenir.   

Celle qui fut durant une décennie responsable du service financier de l’Ecole nationale supérieure des Mines à Saint-Etienne aura à traiter parmi ses dossiers prioritaires l’organisation territoriale de l’Etat en prévision des réformes prévues dès janvier 2021.

Le plan de relance économique et sa déclinaison dans l’Yonne intègrent également ses prérogatives.

Parmi les autres faits marquants de sa carrière déjà bien fournie, Dominique YANI a occupé entre autres la fonction de directrice des études et des stages de l’Institut régional d’administration de Lyon, celui de cheffe du bureau de pilotage et de l’organisation financière à la sous-direction de la performance financière (DEPAFI) ou celui d’adjointe à la sous-directrice des actions transversales et des ressources à la délégation à la Sécurité Routière.

 

Articles

Bannière droite accueil